Corinne Masiero cash sur ses trois avortements : « J’ai éclaté en sanglots »

Prête à briser le tabou sur la question de l’interruption volontaire de grossesse (IVG), Corinne Masiero s’est confiée sur les trois avortements qu’elle a subis. Celle qui endosse le rôle de Capitaine Marleau, ce vendredi 26 novembre, a raconté ces expériences bouleversantes lors d’un entretien intimiste accordé au magazine Causette.

Derrière son grain de folie se cache une profonde blessure. Si elle a l’habitude de faire rire les téléspectateurs dans la série Capitaine Marleau, diffusée ce vendredi 26 novembre sur France 2, la comédienne risque de cette fois-ci de les émouvoir. Avant d’être sous le feu des projecteurs, la plus déjantée des comédiennes a dû affronter seule certaines étapes douloureuses de la vie. Dans une interview accordée au magazine Causette, Corinne Masiero choisi de lever le voile sur un sujet encore très tabou. Avec son franc-parler et sans faux-semblant, l’actrice s’est confiée sur les trois avortements qu’elle a subis. Le premier remonte à son adolescence. Alors qu’elle était sous pilule contraceptive, la jeune femme tombe enceinte à l’âge de 15 ans. À cette période, Corinne Masiero n’a pas pu compter sur le soutien du garçon qui l’a « encloquée » : « Il m’a dit : ‘Fais comme tu veux.’ Ça m’a coupé le souffle. Moi je subissais toute l’angoisse d’avoir un truc en moi qui risquait de grossir et de briser ma vie, sans que j’aie les moyens de l’élever. »

Seule le jour de son avortement, la jeune Corinne a néanmoins été épaulée par une infirmière qui n’a pas lâché sa main pendant toute l’opération. « Après l’intervention, j’ai éclaté en sanglots. Je n’ai pas compris pourquoi, car c’était un soulagement« , a-t-elle confié avant de revenir sur les deux interruptions volontaires de grossesse suivantes. Si elle ne regrette pas ces décisions, Corinne Masiero déplore l’attitude de la gent masculine face à cette situation. « À chaque fois, c’est moi qui gérais le bazar. J’avais de la compassion venant de mes potesses, dont certaines étaient déjà passées à la casserole. […] Les personnes de sexe masculin, ça ne leur venait même pas à l’esprit d’en parler. » Bien que l’avortement en France soit dépénalisé depuis quarante-cinq ans, la comédienne très engagée n’hésite pas à prendre la parole pour des causes qui lui semblent importantes.

Corinne Masiero se confie sur son passé de SDF

La vie ne lui a pas fait de cadeau… Avant de se faire connaître du grand public, Corinne Masiero a vécu des années de galère, de drogue et de prostitution. Une période sombre de sa vie sur laquelle elle s’était confiée à Ciné télé Revue, le 4 octobre 2021. « On peut tous se retrouver dans cette situation, surtout de la manière dont les choses tournent aujourd’hui. Moi, ça m’est arrivé, je me suis retrouvée à la rue il y a très, très longtemps ».

Pour affronter cette étape et oublier le traumatisme des violences sexuelles qu’elle a subi dans son enfance, Corinne Masiero a plongé dans l’héroïne sa « compagne de route ». Aujourd’hui, la comédienne a décroché et semble goûter au bonheur auprès de son compagnon Nicolas Grard.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet