Coupe du monde 2022 : au fait, pourquoi le prince William ne se rendra pas au Qatar ?

Alors que la Coupe du monde a débuté ce dimanche 20 novembre, le prince William a d’ores et déjà fait savoir qu’il ne se rendrait pas au Qatar. Dans un article paru fin octobre, nos confrères du Daily Mail ont dévoilé les raisons de cette absence…

Le prince William a fait son choix. Amateur de sport et particulièrement de football, le prince de Galles ne devrait pas se rendre au Qatar, pour la Coupe du monde, qui a débuté ce dimanche 20 novembre. C’est ce qu’a rapporté le Daily Mail dans un article paru fin octobre. Alors que l’Angleterre s’est imposée face à l’Iran ce lundi 21 novembre (6 buts à 2), l’époux de Kate Middleton, qui est pourtant Président de la Fédération anglaise de football, s’ajoute à la longue liste de personnalités qui ont prévu de ne pas assister aux matchs de la compétition. Si l’on en croit les informations relayées par The Sun, cette décision serait officiellement « due à un agenda chargé. » « Il n’a pas pour projet de se rendre » au Qatar, a indiqué le proche de la famille royale britannique. Mais comme l’ont rappelé nos confrères britanniques, le Qatar a été au coeur de controverses portant sur le respect des droits de l’Homme…

Le pays hôte de la Coupe du monde a en effet été accusé d’exploiter les employés ayant construit les stades dans des conditions indignes, a rappelé le Daily Mail. De plus, toujours selon nos confrères, Amnesty International a exhorté la Fifa « à verser au moins 350 millions de livres sterling d’indemnisation aux employés des stades du Qatar pour les ‘atteintes aux droits humains’ dont ils ont été victimes. » De plus, le pays dirigé par le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani porte également atteinte aux droits des personnes homosexuelles. De son côté, le prince William est depuis des années un fervent défenseur des droits LGBTQ. « Personne ne devrait être victime d’intimidation pour sa sexualité« , avait-il estimé, au cours d’une interview accordée au magazine gay Attitude, en 2016.

>> PHOTOS – Prince Harry, William… et même Albert de Monaco : Ils ont craqué pour une célébrité !

Le prince William face à une situation embarrassante

Il a suffi d’une simple petite phrase pour que William s’attire les foudres de tout un pays. Le 14 novembre dernier, le frère du prince Harry a rencontré les joueurs nationaux pour leur remettre leurs maillots avant leur départ pour le Moyen-Orient. « Le pays tout entier est derrière vous« , ou encore « Je vous verrai en finale« , leur a-t-il dit. Deux jours plus tard, le 16 novembre, l’héritier du trône a visité le Parlement gallois à Cardiff, pour la première fois depuis qu’il a été fait prince de Galles par son père après la mort de la reine Elizabeth II. À l’occasion, il a avoué avec embarras ne pas savoir parler la langue et n’a pas adressé de mots d’encouragement à l’équipe galloise, elle aussi en compétition lors du Mondial se jouant au Qatar.

Pour autant, ces deux événements successifs ont provoqué la colère des Gallois, qui ont cru déceler une préférence non dissimulée du prince William pour l’Angleterre. Sur Twitter, l’acteur Michael Sheen s’est demandé si le fils de Lady Diana ne devrait pas reconnaître la « sensibilité au problème » que représente le fait de montrer publiquement son allégeance à l’Angleterre, tout en oubliant d’autres terres du Royaume-Uni. Alors que les deux pays doivent s’affronter au stade Ahmad-ben-Ali, le 29 novembre prochain, le comédien a reproché au fils de Charles III son attitude « inappropriée«  après son soutien affirmé à l’Angleterre, alors qu’il détient le titre de prince de Galles…

Crédits photos : BEST IMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • William d’Angleterre


Albert II de Monaco, craque pour Charlene Wittstock, alors nageuse professionnelle.

Après une première rencontre en 2000, le prince et la championne de natation sud-africaine, qui compte plusieurs médailles à son palmarès, se fréquentent.

En 2006, ils officialisent leur relation avant de se marier en 2011 à Monaco.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet