Covid-19 : Boris Johnson en isolement après une polémique… Son ministre de la santé positif

Alors que son ministre de la Santé a été testé positif au Covid-19, Boris Johnson doit quant à lui respecter une nouvelle quarantaine. Considéré cas contact, le Premier ministre britannique a néanmoins avoué avoir envisagé de faire l’impasse sur son isolement.

Coup dur pour Boris Johnson. Ce lundi 19 juillet, les Britanniques pourront enfin profiter de la levée de toutes les restrictions sanitaires dans le pays, à commencer par la fin du port du masque dans les magasins et les transports. Mais alors que le peuple goûtera à nouveau à une vie normale, le Premier ministre quant à lui devra respecter une période d’isolement. Deux jours plus tôt, son nouveau ministre de la Santé Sajid Javid a été testé positif au Covid-19, comme il l’a expliqué dans une vidéo postée sur Twitter. “Je me sentais un peu groggy hier soir, donc j’ai fait un test antigénique ce matin et il s’est avéré positif. Je m’isole donc maintenant à la maison avec ma famille jusqu’à ce que j’obtienne le résultat d’un test PCR“, a-t-il déclaré. Un test qui s’est finalement avéré positif.

Considéré cas contact, Boris Johnson a dû lui aussi s’isoler, alors que Downing Street rechignait à confirmer l’information aux médias britanniques. Car le Premier ministre l’a avoué, il avait un temps envisagé de ne pas respecter la période de quarantaine de dix jours imposée à tous les Britanniques ayant été au contact d’une personne testée positive. “Nous avons en effet envisagé de participer au projet pilote qui autorise les gens à se faire tester quotidiennement, mais je pense qu’il est beaucoup plus important que tout le monde se soumette aux mêmes règles“, a-t-il expliqué, confirmant qu’il s’isolerait jusqu’au 26 juillet. Un peu plus tôt, de nombreuses personnalités politiques avaient dénoncé un traitement de faveur pour Boris Johnson, qui souhaitait continuer à travailler tous les jours alors que les travailleurs du pays sont forcés de s’isoler dans le même cas. Comme l’a confirmé l’AFP, il sera uniquement impliqué dans “les affaires essentielles du gouvernement” pendant sa période d’isolement.

Boris Johnson contaminé l’année dernière

Le Premier ministre est loin d’être étranger au Covid-19, puisqu’il a contracté une forme grave de la maladie l’année dernière. Alors que son état s’empirait au fil des jours, l’époux de Carrie Symonds avait même dû être hospitaliser. Une grande frayeur pour ses proches, qui ont même pensé que le Premier ministre ne s’en sortirait pas.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet