Cristiano Ronaldo accusé de viol : la plainte contre le footballeur classée sans suite

Cristiano Ronaldo ne sera pas poursuivi en justice. En 2009, une jeune femme avait accusé le mari de Georgina Rodriguez de viols. Comme l’indique l’AFP, samedi 11 juin 2022, la plainte a été classée sans suite.

  • Cristiano Ronaldo

Souvenez-vous. En 2009, Kathryn Mayorga, une enseignante américaine de 38 ans, accusait la star du football, Cristiano Ronaldo de l’avoir violée dans un hôtel de Las Vegas. Une sombre affaire, qui avait fait les choux gras de la presse la même année. Seulement, en 2019, la justice américaine avait décidé de ne pas poursuivre le mari de Georgina Rodriguez au pénal, faute de preuves concluantes. Un juge avait également demandé, au mois d’octobre 2021, de classer la plainte de Kathryn Mayorga estimant qu’elle était « en partie fondée sur des documents piratés ».

En effet, l’ancienne enseignante américaine aurait appuyé ses propos après s’être procuré des informations compromettantes issues des « Football leaks ». Cristiano Ronaldo, qui a récemment accueilli une petite fille avec sa compagne Georgina Rodríguez, a toujours démenti ces accusations de viol qui planait au-dessus de sa tête.

Cristiano Ronaldo accusé de viol, la plainte n’aboutira pas

Par le biais d’un communiqué de presse envoyée au mois de juin 2009, le quintuple Ballon d’Or avait simplement avoué avoir eu une « relation consentie », avec Kathryn Mayorga. En 2010, les représentants de Cristiano Ronaldo auraient donné la somme de 375 000 dollars à l’enseignante, « en échange d’une confidentialité absolue sur les faits présumés ou l’accord, ainsi que l’abandon de toute procédure », précisent nos confrères de Ouest-France. Au mois d’août 2018, la plaignante avait demandé aux enquêteurs de rouvrir le dossier, en affirmant publiquement que Cristiano Ronaldo était son agresseur. Comme le révèle l’AFP samedi 11 juin 2022, la juge du district du Nevada Jennifer Dorsey a classé l’affaire, en partie à cause de la « mauvaise foi » de l’avocate de la plaignante en charge du dossier.

Source: Lire L’Article Complet