Dakota Johnson balance sur le tournage de « 50 Nuances de Grey »

Si Dakota Johnson est devenue une star mondiale grâce à la trilogie 50 Nuances, le tournage a pour le moins été épique. Et ce ne sont pas les scènes intimes avec Jamie Dornan qui ont donné du fil à retordre à la comédienne, mais bien l’ambiance sur le tournage. « Si j’avais su à l’époque que ça serait comme ça, je crois que personne n’aurait voulu le faire », a-t-elle résumé auprès de Vanity Fair. En cause ?

Les choix de l’autrice qui se confrontaient à ceux des réalisateurs, Sam Taylor-Johnson pour le premier et James Foley pour les deux autres. En effet, d’après l’interprète d’Anastasia Steele, E.L. James avait « un grand contrôle créatif » et voulait imposer sa vision. « Certaines parties du livre ne fonctionnent pas dans un film, comme le monologue intérieur, qui était, par moment, incroyablement niais », explique l’actrice.

Un mal pour un bien

Dakota Johnson explique que c’était « une bataille quotidienne » et que le casting et les réalisateurs ont dû contourner les directives de l’autrice, qui rejetait les scripts. La star ajoutait ainsi « la veille au soir » quelques lignes de dialogue qui avaient été refusées « pour faire le film qu’on voulait ». Néanmoins, elle n’a « aucun regret ».

Tout en qualifiant le tournage de « psychotique » pour ces raisons, Dakota Johnson décrit E.L. James comme « une femme très sympa, qui a toujours été gentille avec moi et je lui suis reconnaissante de m’avoir voulue dans ces films ». Une « expérience pleine de contradictions », comme le note Vanity Fair, mais qui a été « géniale pour nos carrières », répond Dakota Johnson.

Source: Lire L’Article Complet