DALS 2019 – Denitsa Ikonomova : D'où est-elle originaire ?

Ce samedi 26 octobre, TF1 diffuse un nouveau numéro de “Danse Avec Les Stars”. L’occasion de découvrir d’où est originaire la quadruple gagnante de l’émission : Denitsa Ikonomova. Non Stop People vous en dit plus.

C’est une danseuse qui n’est plus à présenter. En 2012, Denitsa Ikonomova foulait pour la première fois le parquet de “Danse Avec Les Stars”, au côté de Taïg Khris. Elle remportait sa première victoire en 2014, à la fin de la saison cinq, dans les bras de Rayane Bensetti, dont elle est restée très proche. Les deux saisons suivantes, Denitsa Ikonomova gagnait de nouveau la compétition avec Loïc Nottet et Laurent Maistret. Son triomphe au côté de Clément Rémiens, lors de la saison neuf de “Danse Avec Les Stars” lui a permis de briser tous les records. Avec cette ultime victoire, Denitsa Ikonomova a quatre victoires à son compteur.

Le 21 septembre dernier, la danseuse rempilait pour une nouvelle saison de “DALS”, avec son nouveau partenaire Azize Diabaté. Une cinquième victoire serait-elle en préparation pour la belle ?

Sa mère, à l’origine de sa passion pour la danse

Si elle crève l’écran français depuis maintenant sept ans, tout a commencé en Bulgarie pour Denitsa Ikonomova. En effet, née le 18 janvier 1987, la chorégraphe de 32 ans est originaire de la ville de Sofia. Elle avait fait ses premiers pas de danse à l’âge de six ans, toujours loin de l’Hexagone. “Jusqu’à mes 15 ans, j’ai vécu en Bulgarie. La vie n’était pas très facile”, racontait-elle en décembre 2016 à nos confrères de LCI. Pour l’aider à poursuivre ses rêves, la maman de Denitsa Ikonomova – Nadezhda, “son plus grand modèle féminin” – a été prête à tout. Même à quitter son pays. “Elle voulait nous offrir un meilleur avenir à mon frère et moi. Du coup, elle a pris une décision très difficile à l’époque : quitter son pays, ses proches, sa famille pour qu’on puisse s’installer dans un pays qu’on ne connaissait pas du tout, le Canada. Elle a vraiment sacrifié tout pour nous”, s’est remémorée Denitsa Ikonomova, toujours auprès de LCI.

A l’époque, la jeune fille peinait à s’intégrait, ne parlant que très peu l’anglais et “pas du tout” le français. Nadezhda a encore fait preuve d’une détermination maternelle sans faille. “Pour m’aider à m’intégrer, ma mère m’a inscrite dans une école de danse. C’est à ce moment-là que j’ai eu une révélation, je voulais vraiment devenir une danseuse”, confie Denitsa Ikonomova. Après un prestigieux parcours à l’école de danse Arthur Murray, à Montréal, Nadezhda peut maintenant assister aux prouesses de sa fille depuis son écran de télévision.

Source: Lire L’Article Complet