Damien Thévenot « cool, zen et posé » : il dévoile son petit rituel

Interrogé en 2015 sur son intérieur et la façon dont il l’investissait, le journaliste Damien Thévenot révélait à cette occasion une habitude prise pour accueillir la fin de semaine en toute détente… un verre de vin en musique

Savoir prendre soin de soi est primordial, surtout quand on se lève aussi tôt que Damien Thévenot. Pour le journaliste, habitué de la matinale depuis 2007, se lever aussi tôt fait désormais partie du quotidien. Mais pour tenir un rythme aussi exigeant, il a su au fil des années développer des habitudes, des “rituels bonheurs”, comme il l’évoquait pour le magazine Côté Maison, en 2015. “Mon rituel bonheur de la fin de semaine : écouter de la musique assis dans mon canapé, avec un verre de vin, de petites bougies allumées et le feu qui crépite !” Se ressourcer, calmement dans un espace à soi, voilà le secret de l’endurance de Damien Thévenot, un ancien “bordélique” repenti, confie-t-il. “À vingt ans, j’étais bordélique et plus fou. Désormais, je suis plus cool, zen et plus posé.”

Auprès du magazine de décoration, il dévoilait à l’époque la façon dont il avait agencé son intérieur, dans un “mélange des genres” où se côtoient objets chinés et meubles contemporains. “Un intérieur zen, mais avec peu d’objets selon un dosage subtil“, résumait-il. Mais pour que le rituel ainsi énoncé soit complet, il faut qu’il y ait de la musique. Et c’est sur un jukebox, tout sauf épuré que le journaliste passe ses disques. “Une petite folie sur laquelle j’ai craqué lors d’un reportage que j’effectuais pour Télématin“, s’amusait-il.

Un rituel désormais décalé au dimanche soir ?

C’est un clin d’œil amusant de l’Amérique. Il est absolument sublime avec des couleurs partout. Cette réplique des années 50 – sauf qu’on y met des CD et non des vinyles -, pèse 170 kilogrammes. La base est en bois, couleur acajou, entourée de néons de part et d’autre avec des couleurs changeantes !“, poursuit Damien Thévenot. Et sur cet objet de collection, le présentateur fait aussi preuve de mélange des genres : “J’écoute essentiellement des chansons de notre répertoire patrimonial (Brassens, Léo Ferré, Jean Ferrat, Barbara …), mais aussi Véronique Sanson, Strömae, Maurane, etc. Je peux faire la fête sur Elvis Presley ! Preuve de la maturité, depuis quelques années, j’écoute du classique et j’ai découvert le jazz, Frank Sinatra, Ella Fitzgerald, Louis Armstrong !

Un verre de vin, et un air de Chopin, la recette simple d’un bon vendredi soir pour le Damien Thévenot de 2015. Mais en 2021, on peut supposer que le verre de vin devra attendre le dimanche soir, la semaine de travail commençant le vendredi pour le nouveau présentateur du Télématin du week-end.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet