Daphné Bürki a fait une découverte étonnante (et un peu flippante) dans la valise de sa fille Suzanne

À maman rock’n’roll, fille ultra rock’n’roll. En story Instagram de ce samedi 29 août l’animatrice Daphné Bürki a raconté son tête à tête flippant avec un trésor qui se trouvait dans la valise de sa fille Suzanne. Franchement on aurait pas aimé être à sa place…

Daphné Bürki

“Les enfants sont formidables ” martelait Jacques Martin dans son émission mythique L’école des Fans non sans une certaine ironie. Et s’il est vrai que l’on est souvent conquis par les traits d’esprits des chérubins ou attendri par leurs mots d’amour, ils sont parfois capables de sorties parfaitement glaçantes. C’est l’expérience que vient de faire la pétillante animatrice de Je t’aime etc… Daphné Bürki avec sa fille cadette Suzanne âgée de 7 ans. C’est dans sa story Instagram de ce 29 août qu’elle raconte la délicieuse anecdote accompagnée d’une photo… peu ragoûtante et digne d’Halloween !

Suzanne et les serpents

On y découvre un petit serpent desséché dans un sachet congélation. En légende l’animatrice de France 2 indique “Quand je retrouve un serpent mort dans la valise de Suzanne. Moi : pourquoi ? Su : Parce que j’adore regarder le cou des serpents. Moi : … ” L’histoire cryptique ne dit pas si Suzanne – née de la relation de Daphné Bürki avec Gunther Love – a un peu trop “adoré” le cou du serpent ou si la douce enfant a trouvé le cadavre du reptile et s’en est emparée pour satisfaire sa passion peu commune. En tout cas s’ouvre devant elle une brillante carrière d’herpétologue, ou de charmeuse de serpent à condition de maîtriser sa force. Quoi qu’il en soit, pour Suzanne il ne s’agira pas du même métier que sa célèbre maman pour lequel – comme sa soeur aînée Heddaelle n’éprouve aucune attirance : ” Les filles n’ont pas du tout conscience de la puissance de ce métier, de ce que ça peut faire. Elles sont très fières de leur maman, mais elles n’aimeraient pas du tout faire ce boulot-là. Je trouve ça cool qu’elles aient ce rapport à la célébrité. Elles sont très drôles, très joyeuses et elles s’en sortent bien à l’école. C’est ma première fierté ” expliquait-elle au magazine TV Grandes Chaînes en mars de l’année dernière.


Source: Lire L’Article Complet