“De l’argent bien dépensé !” : Martin Blachier ironise sur les tests anti-Covid

Ce mardi 18 janvier, Martin Blachier s’est une nouvelle exprimé sur la crise sanitaire via son compte Twitter. Cette fois, l’épidémiologiste a critiqué les tests massifs qui ont été réalisés pendant la vague Omicron, en pointant du doigt leur coût…

Martin Blachier est réputé pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Ce mardi 18 janvier, l’épidémiologiste s’est une nouvelle fois exprimé au sujet de la crise sanitaire sur les réseaux sociaux. Après avoir assuré que la vague Omicron touchait à sa fin, celui qui a été vacciné par Gérald Kierzek a critiqué le coût des tests massifs réalisés au mois de janvier : « 1,7 milliards d’euros en tests sur janvier. Résultats : 467 000 tests positifs ce soir, les classes fermées, les parents excédés, les gens isolés chez eux. Les réanimations baissent elles. De l’argent bien dépensé ! On continue…« , a-t-il déploré dans un message posté sur son compte Twitter.

Ce n’est pas la première fois que le médecin pointe du doigt le coût des tests. Le 6 janvier dernier, dans l’émission L’Heure des Pros, Martin Blachier n’a pas mâché ses mots : « Ça n’empêche pas la vague de monter, ça a empêché les gens de fêter Noël et le jour de l’an alors que la plupart des gens dans les familles étaient testés, ça a coûté une fortune. Moi je me demande si ce n’est pas de l’argent qui est directement jeté à la poubelle« , a-t-il affirmé. Et de poursuivre son raisonnement : « Le pire, c’est que ça a un coût supplémentaire parce qu’on teste les gens, on les isole, donc c’est-à-dire qu’on bloque complètement l’économie. On paie un milliard par mois pour se faire mal, pour mettre à plat notre économie et empêcher les gens de faire leurs fêtes de fin d’année« , s’est agacé Martin Blachier.

1,7 milliards d'euros en tests sur janvier.

Résultats : 467 000 tests positifs ce soir, les classes fermées, les parents excédés, les gens isolés chez eux.

Les réas baissent elles.

De l'argent bien dépensé ! On continue…

Omicron ? Un phénomène purement « médiatique et de testing » selon Martin Blachier

Quelques jours plus tôt, toujours dans l’émission de Pascal Praud, l’épidémiologiste s’est montré très cash au sujet du variant Omicron. Après avoir rappelé qu’il s’agissait d’une « vague fantôme«  selon lui, celui qui est à la tête d’une famille recomposée a estimé que ce variant était un phénomène purement « médiatique et de testing » : « Cette vague Omicron a été un phénomène de panique fabriqué par du testing massif, qui fait qu’on a pris peur avec le nombre de cas« , a-t-il détaillé, précisant que c’est davantage le variant Delta qui « envoie les gens en réanimation. » Et l’épidémiologiste de résumer : « Le phénomène Omicron a été un phénomène médiatique, un phénomène de testing et il ne sera pas un cataclysme pour le système de santé. »

Crédits photos : Jean Brice Demal

Autour de

Source: Lire L’Article Complet