Diana : « il fallait l’habiller tous les jours comme si elle allait à un mariage », son styliste durant 10 ans témoigne !

Durant dix ans, il a habillé Lady Diana, avec laquelle il s’est lié d’amitié. Bruce Oldfield, styliste de la regrettée princesse de Galles, revient sur cette époque.

A propos de

  1. Diana Princesse de Galles

C’est le styliste de la princesse Diana qui fait quelques révélations, au cours d’un entretien avec le Sunday Telegraph, ce dimanche 28 mars. Bruce Oldfield a accompagné Lady Di, qui aurait dû fêter sa soixantième bougie le 1er juillet prochain, durant dix ans. Dans ses déclarations reprises par nos confrères du DailyMail, si le créateur reconnaît qu’elle était la “cliente parfaite”, tout au long de leur amitié, il reconnaît que cela n’était pas facile pour Diana. “Quand je regarde en arrière, c’était vraiment impitoyable pour elle. Il fallait l’habiller tous les jours comme si elle allait à un mariage”, confie Bruce Oldfield.

Le créateur de mode britannique Bruce Oldfield, dont les patrons incluent la duchesse de Cornouailles et Sophie, comtesse de Wessex, a parlé de sa relation avec la défunte princesse de Galles, qu’il a commencé à habiller en 1980. “Elle était vraiment importante pour moi”, déclare le styliste au sujet de la mère de William et Harry. Et habiller la princesse aura aidé à faire grandir son business. Celui qui a rencontré la princesse Diana à un évènement de charité a vu tout de suite l’impact lorsqu’elle portait l’une de ses créations. Lors de la soirée de gala d’ouverture des Misérables au Barbican Center en 1985, la princesse de Galles arborait une robe de soirée en velours noir, une matière qu’elle affectionnait particulièrement. Une robe qui a été par la suite vendue aux enchères autour de 50 000 livres.

Elle détestait Ascot

Lorsque Lady Di a cessé de porter ses robes, Bruce Oldfield raconte que les clients ont cessé de venir chez lui. Lorsque la princesse Diana s’est retrouvée célibataire, cette dernière a pris du recul par rapport aux somptueux évènements auxquels elle assistait dans les années 1990. Son styliste révèle qu’elle lui avait confié avoir toujours détesté Ascot et qu’elle n’aurait donc plus besoin de tenues. Son business a été tellement impacté par ce choix de la princesse que Oldfield a dû vendre son appartement à l’époque pour pouvoir tenir. Diana, influenceuse de l’époque.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet