Didier Deschamps : son regret au sujet du retour de Karim Benzema en Equipe de France

Le bilan sur cet Euro raté est définitivement tiré, et Noël Le Graët a décidé de conserver sa confiance en Didier Deschamps. Le sélectionneur, quant à lui, se remet en question, notamment sur le timing décidé pour rappeler Karim Benzema. Après l’heure, ce n’est plus l’heure ?

Karim Benzema

Didier Deschamps

Le temps des regrets. A quelques jours de la finale de l’Euro, qui va opposer l’Angleterre à l’Italie, la France est rentrée depuis longtemps à la maison. Malgré un Karim Benzema de feu, auteur de deux doublés lors des deux derniers matchs des Bleus dans la compétition, l’équipe de France n’a pas réussi à se défaire de la Suisse, en huitième de finale de la compétition. Une élimination prématurée qui, l’espace d’un instant, a entretenu le flou sur l’avenir de Didier Deschamps à la tête de la sélection.

Il faut dire que l’ancien coach de Monaco n’a pas fait tout bien. De tâtonnements tactiques aux crispations de certains joueurs, DD n’a pas su insuffler la sérénité qui était le point fort de cette équipe, ces dernières années. Des histoires, il y en a eu : Kylian Mbappé s’est brouillé avec Olivier Giroud, et a contesté le statut d’Antoine Griezmann. Paul Pogba s’est écharpé avec Benjamin Pavard, puis avec Adrien Rabiot. Au milieu du marasme, un homme est resté exemplaire, alors que certains promettaient l’enfer à la sélection après son retour : Karim Benzema.

“C’est comme ça…”

L’attaquant du Real Madrid a été appelé, juste avant la compétition, après six années d’absence en Bleu. Si le parcours du Nueve à l’Euro est plus que satisfaisant, l’entente offensive semblait parfois manquer d’automatisme. La relation du Madrilène avec Antoine Griezmann, sur le plan purement technique, a parfois laissé les fans sur leur faim. Ce constat laisse à Didier Deschamps un regret, explicité par Noël Le Graët lors d’une interview accordée au Figaro, jeudi 8 juillet : “On a évoqué le sujet ensemble, et on est arrivé à la même conclusion, peut-être qu’il aurait dû faire un ou deux matches de plus avant. Mais c’est comme ça”.

Cependant, pas de quoi regretter la convocation du joueur pour autant. “Quand Didier a décidé de le rappeler, Benzema a fait des bonds de joie. Il a été super bien accueilli et il a été parfait dans la vie de groupe. Tout le monde l’a remarqué. Karim est un grand professionnel et un homme de qualité. Didier a eu raison de le prendre, souligne Noël Le Graët. D’ici la Coupe du monde au Qatar, KB9 et les autres auront le temps de peaufiner les gammes. En effet, la présence de Karim Benzema ne devrait plus être remise en cause, à moins d’une décision de justice très défavorable dans l’affaire de la sextape…

Source: Lire L’Article Complet