“Du mal à trouver sa place” : les confidences de Brigitte Macron sur ses premiers jours à l’Elysée

Ce lundi 21 juillet, RTL décrypte le rôle de Brigitte Macron à de l’Élysée dans le podcast Focus. Une première dame qui a eu « du mal à trouver sa place » à ses débuts.

En France, les Premières dame n’ont pas de statut officiel. Une condition qu’Emmanuel Macron aurait bien changé pour son épouse. En vain. À ses débuts à l’Élysée, Brigitte Macron a donc eu « du mal à trouver sa place », souligne Vincent Derosier qui l’a rencontré en 2017, au début du premier quinquennat du président. Elle avouait alors que ce rôle « lui convenait peu ou mal », qu’il était « extrêmement difficile ». Un défi pour l’ancienne professeur de Lettres. Elle se disait alors prête à chercher et à « trouver son espace de liberté », consciente « qu’elle n’avait pas été élue par les Français et qu’elle devait donc rester à sa place », analyse le journaliste politique.

Un mandat plus tard, le rôle de Brigitte Macron s’est précisé. Elle est tout simplement indispensable à l’exécutif. Elle veille aux détails, corrige sans ambages ce qui doit l’être… Elle est la boussole d’Emmanuel Macron, qui l’écoute même à contre-coeur. La Première dame a aussi su gagner sa place auprès des Français. Plus de 21 500 courriers lui ont été adressés en 2021. Une multitude de lettres qui mobilise six agents, car Brigitte Macron tient à ce que chacune d’entre elles soit lue. Elle s’en fait écho auprès de son époux quand un sujet ou une situation particulière la touche. Elle est le thermomètre connecté à la réalité du chef de l’État, sa « conseillère de l’ombre ».

PHOTOS – Letizia d’Espagne, Brigitte Macron, Meghan Markle, Kate Middleton… les stars craquent pour le costume blanc immaculé

Emmanuel Macron : son hommage discret à sa femme

Brigitte Macron n’est pas rémunérée par le contribuable pour le rôle qu’elle assure à l’Élysée. Elle ne dispose pas plus d’un budget pour se vêtir lors des représentations officielles. Un engagement personnel qui vaut bien quelques égards. Lors de la cérémonie du 14 juillet, son époux s’est illustré en lui offrant un baisemain. Un geste élégant, emprunté au protocole royal, qui a été commenté jusqu’à l’étranger. Un geste familier, car Emmanuel Macron a pressé ses lèvres sur la main de sa femme, contrairement l’usage qui consiste à la frôler. « Et si ce baisemain en disait long ? Jupiter, président vertical, est descendu de son piédestal politique depuis les législatives. Le baisemain, face à tous, face à la France, relie l’admiration, le respect, en laissant entrevoir la porte de l’intimité », décrypte Blick, un quotidien suisse.

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

A propos de


  1. Brigitte Macron


  2. Emmanuel Macron

Autour de

Source: Lire L’Article Complet