Édouard Philippe a trouvé un petit nom d’oiseau pour Jean Castex

En juillet dernier, Edouard Philippe a été remplacé par Jean Castex à la tête du gouvernement. Entre les deux hommes, les relations ne seraient pas franchement amicales comme le rapporte Le Monde.

A propos de


  1. Jean Castex


  2. Édouard Philippe

En juillet dernier, Edouard Philippe, épuisé par des mois à faire face à la crise sanitaire, cédait son poste de Premier ministre à Jean Castex. Un successeur qu’il ne porte pas franchement dans son coeur. De sa mairie du Havre, l’ancien locataire de Matignon décoche ses flèches. L’ancien bras droit d’Emmanuel Macron a très peu apprécié l’annonce de Jean Castex du retour du confinement dans seize départements, dont la Seine-Maritime le 19 mars dernier. Il la fait savoir. Edouard Philippe aurait apprécié d’être prévenu en personne par le Premier ministre souligne Le Monde.

Si les relations entre les deux hommes semblent cordiales en public, en privée, l’ancien Premier ministre ne cache pas son animosité envers son successeur. “S’il jure ne pas éprouver d’amertume, Edouard Philippe ne digère pas, au fond, d’avoir été remplacé par son ancien ‘Monsieur déconfinement’, Jean Castex, qu’il se plaît à surnommer ‘Bernard’ devant ses proches” soulignent nos confrères. Un ami en rajoute une couche, affirmant que le maire du Havre qualifierait même l’actuel Premier minstre de “plouc”. “Castex, c’est un gagnant de l’Euromillions : il est conseiller départemental de Prades (Pyrénées-Orientales) et devient premier ministre !” taquine un proche d’Edouard Philippe.

Dîner en tête à tête à l’Elysée avec Macron

Depuis son départ du gouvernement, Edouard Philippe jouit d’une belle popularité. De quoi alimenter les rumeurs sur ses intentions pour la présidentielle de 2022. Sa parole et ses prises de position – notamment à l’égard du gouvernement – sont scrutées à la loupe. Si les macronistes semblent convaincus qu’il oeuvrera en coulisses pour la réélection d’Emmanuel Macron, d’autres soulignent que l’ex-Premier ministre pourrait finalement jouer les traîtres et décider de faire cavalier seul. Emmanuel Macron et Edouard Philippe auraient dîné en tête à tête le 9 mars dernier. Au menu : la crise sanitaire et la prochaine échéance présidentielle…

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet