Élisabeth Borne “capricieuse” ? Ces SMS tardifs envoyés à ses collaborateurs

Ayant obtenu les clés de Matignon et hérité des responsabilités attachées à ce lieu, Élisabeth Borne mène ses troupes tambour battant. Une très grande exigence dont ont témoigné ses anciens collaborateurs auprès de Franceinfo.

A propos de


  1. Elisabeth Borne

Un gouvernement au pas de course. Lors de sa nomination à Matignon, Élisabeth Borne a annoncé la couleur : la femme politique peut se montrer parfois sévère. Excédée par le comportement de Gérald Darmanin, son ministre de l’Intérieur, sous le feu des critiques depuis les débordements survenus au Stade de France fin mai 2022, elle n’avait, par exemple, pas hésité à serrer la vis. Un tempérament flamboyant ne datant pas d’hier. “La qualifier d’exigeante, pour moi, est faible. Cela frôlait le caprice”, a confié un ancien cadre de la SNCF à Franceinfo, vendredi 3 juin.

La pugnacité de l’ancienne ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion ne lui a pas valu que des louanges. Auprès de nos confrères, l’entourage d’Élisabeth Borne a reconnu qu’“il a pu lui arriver d’envoyer un SMS tard à des collaborateurs, car elle était elle-même en train de travailler sur un dossier ou sur une gestion de crise”. Et de préciser : “Il faut que les dossiers, les entretiens, soient préparés. Elle vous appelle directement à 23 h 30. Vous êtes là pour répondre et avoir un avis sur le sujet. Quand vous êtes en cabinet, c’est le job.” Un travail sans relâche qui a même valu au nouveau bras droit d’Emmanuel Macron un surnom peu flatteur : « Madame Borne-out« .

>> PHOTOS – Gouvernement d’Emmanuel Macron : Gérald Darmanin, Pap Ndiaye… découvrez les ministres d’Elisabeth Borne

Une exigence de rigueur ?

Si la dureté d’Élisabeth Borne a mis à rude épreuve les nerfs de certains de ses collaborateurs, d’autres, a contrario, ont salué la rigueur de la Première ministre : “À ce niveau de responsabilité, il ne peut en aller autrement, a indiqué un autre de ses proches à France info. “Quand elle n’est pas contente, elle le fait savoir, mais ce sont vraiment des colères saines, comme dirait son ancienne ministre”, a détaillé une ex-membre de cabinet, faisant écho à une petite phrase de Ségolène Royal, dont Élisabeth Borne a été la directrice de cabinet.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Romain Gaillard/Pool/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet