Elizabeth II de retour virtuellement sur la scène publique avec sa belle-fille Sophie

La reine Elizabeth II a pris part, jeudi dernier, à un engagement par visio-conférence auquel participait aussi sa belle-fille, la comtesse de Wessex.

Les vacances sont bien finies pour la reine Elizabeth II. De retour dans son château de Windsor, après sa pause estivale passée dans ceux de Balmoral en Ecosse et de Sandringlam dans le Norfolk, la souveraine âgée de 94 ans a repris ses diverses activités. Et parmi elles, les visioconférences qu’elle avait étrennées au printemps dernier, en plein confinement de l’Angleterre.

Depuis Windsor -où elle était arrivée deux jours auparavant-, la monarque s’est connectée, ce jeudi 8 octobre 2020, pour participer à un appel vidéo dans le cadre de la Journée mondiale de la vue 2020, qui avait pour thème cette année «Espoir à vue». Très souriante, elle s’est jointe à l’épouse du prince Edward, son plus jeune fils, pour discuter avec des personnes qui travaillent sur le terrain pour fournir des soins oculaires dans le Commonwealth. La comtesse de Wessex est particulièrement investie sur cette question puisqu’elle est ambassadrice mondiale de l’Agence internationale pour la prévention de la cécité (IAPB).

Elizabeth II et Sophie de Wessex remerciées pour leur engagement en la matière

Lors de cette réunion virtuelle, Sophie -qui se trouve actuellement en auto-isolement dans sa maison de Bagshot Park dans le Surrey en tant que cas contact d’une personne positive au Covid-19- a présenté à sa royale belle-mère «trois leaders inspirants dans leurs domaines respectifs de la santé oculaire», a précisé Buckingham Palace. Il s’agissait de la Dr Jalikatu Mustapha, ophtalmologiste à l’Université de Sierra Leone, Jennifer Merryweather, conseillère principale en politiques pour le programme des autochtones d’Australie de la Fondation Fred Hollows, une organisation humanitaire basée à Sydney, et Natrajan Vengadesan, responsable qualité au Aravind Eye Hospital à Pondichéry en Inde. Ceux-ci ont pu partager, avec Elizabeth II et sa belle-fille, leurs expériences de l’impact positif de leur travail sur la vie de ceux qu’ils ont soutenus en les aidant à retrouver la vue ou à la préserver. Bénéficier de soins oculaires de bonne qualité permet aux enfants de recevoir un enseignement, aux adultes qui travaillent de pouvoir conserver leur emploi et aux personnes âgées de continuer de participer à la vie de leur famille et de leur communauté. Ont également été évoqués les défis auxquels le secteur a été confronté au cours des derniers mois en raison de la pandémie mondiale, ainsi que «leurs espoirs pour l’avenir et les opportunités et innovations qui continueront d’améliorer les soins oculaires et de renforcer la santé oculaire au cours de la prochaine décennie», a précisé le Palais.

Egalement présent lors de cet entretien, le directeur général de l’IAPB, Peter Holland, a remercié la Reine et sa belle-fille pour leur engagement envers la santé oculaire au fil des ans. Il a notamment souligné les réalisations et l’héritage des programmes en ce domaine, dont le Queen Elizabeth Diamond Jubilee Trust dans le Commonwealth et l’achèvement de le période de l’initiative mondiale Vision 2020.

Téléchargez l’application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l’actualité.

Source: Lire L’Article Complet