Elizabeth II : pourquoi la reine n'est pas prête à céder son trône à Charles

Alors que les rumeurs affirmant que la reine Elizabeth II est prête à laisser sa place sur le trône d’Angleterre à son fils le prince Charles ne cessent de gonfler, un détail prouve que malgré ses 94 ans la souveraine tient toujours à sa couronne.

Régulièrement, la rumeur renaît : la reine Elizabeth serait prête à abdiquer pour laisser le trône d’Angleterre à son fils le prince Charles. Mais si les spécialistes de la famille royale anglaise s’emballent facilement Outre-Manche, jamais Buckingham n’a donné le moindre indice confirmant ce scénario. Aujourd’hui, un détail vient même appuyer que la souveraine ne songe absolument pas à abandonner sa couronne. Selon un article du Mirror publié ce jeudi 12 novembre, le gouvernement britannique prépare déjà les célébrations pour l’anniversaire des soixante-dix ans de règne d’Elizabeth II, qui aura lieu en 2022. Et elles s’annoncent grandioses.

Pour fêter la soixante-dixième année de la reine sur le trône d’Angleterre, les Britanniques auront d’abord droit à un jour férié de plus afin qu’ils puissent profiter d’un week-end de quatre jours. Traditionnellement, un jeudi est chômé chaque année pour le jubilé d’Elizabeth II. En 2022, il s’agira du jeudi 2 juin et, en plus, le vendredi 3 ne sera pas non plus travaillé. Une mesure exceptionnelle pour marquer un moment qui l’est tout autant, c’est en effet la première fois qu’un monarque anglais célèbre son jubilé de platine.

“Un moment historique”

Le gouvernement britannique prépare également un riche programme visant à reconnaître cette étape historique et dont le but sera, selon le gouvernement, de “réfléchir sur le règne de la souveraine, son impact sur le Royaume-Uni et sur le monde depuis 1952″. Le ministre de la Culture britannique Oliver Dowden évoque notamment un “spectacle unique et jamais vu” ainsi que des événements mettant en avant le “meilleur de la splendeur cérémonielle et du faste britanniques avec démonstrations techniques et artistiques de pointe”. Ces futures manifestations s’annoncent ainsi comme des cérémonies à grand spectacle. “Le jubilé de platine de la reine sera vraiment un moment historique, c’est un moment qui mérite d’être commémoré comme il se doit” a conclu Oliver Dowden.

Voilà qui met donc du plomb dans l’aile à la théorie populaire selon laquelle la reine comptait démissionner au profit de son fils pour ses 95 ans, qu’elle fêtera le 21 avril 2021. Charles devra attendre pour régner sur l’Angleterre, lui qui pourtant assume de plus en plus de responsabilités au sein de la monarchie britannique. A en croire les plans du palais de Buckingham, Elizabeth II sera là encore longtemps.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet