Elizabeth II : son stratagème pour ne pas être épinglée concernant la rénovation de Buckingham Palace

Le palais londonien de Buckingham va être largement rénové, et les travaux devraient durer deux ans. Alors que la facture va s’élever à plus de 430 millions d’euros, la reine Elizabeth II devrait prendre ses quartiers à Londres plus régulièrement pour justifier la somme déboursée.

Le retour des congés de la reine Elizabeth II d’Angleterre sera synonyme de grand changement. La souveraine britannique partagera en effet son temps entre le château de Windsor et le palais royal de Buckingham. Selon une experte de la royauté, interrogée par nos confrères de True Royalty TV, relayée notamment par le Daily Mail, ce nouveau rythme de vie vise à éviter la remise en question de la facture de rénovation à plus de 430 millions d’euros du palais londonien.

Depuis le mois de juin, la reine est à Balmoral, dans sa résidence d’été : c’est son premier séjour dans son sanctuaire écossais depuis que son époux, le prince Philip, est décédé le 9 avril. Avant de partir, elle vivait la plupart du temps au château de Windsor, dans le Berkshire. Mais à partir de la rentrée, elle devrait passer davantage de temps à Londres.

« Je pense qu’elle reprendra sa résidence au palais de Buckingham afin de justifier la rénovation de 369 millions de livres », explique l’experte Roya Nikkhah à nos confrères. Sans cela, de nombreux sujets de la reine pourraient questionner l’intérêt de ces travaux, estime-t-elle. La subvention souveraine, qui est issue de la fiscalité générale, sera en effet augmentée pendant la période de rénovation du palais construit en 1703, explique le Daily Mail.

Une première en soixante-dix ans

Des Britanniques se sont certes plaints du fait que la facture leur soit imputée, mais le palais continuera de fonctionner comme à son habitude, précisent nos confrères du tabloïd. Le palais de Buckingham, qui attire de nombreux touristes et événements, est en effet une manne économique non négligeable pour le Royaume-Uni.

La dernière remise au goût du jour du palais royal remonte à soixante-dix ans, comme le rapportait en février 2020 l’Evening Standard. Les travaux de rénovation devraient s’étaler sur une période de dix ans et comprennent, entre autres, la réorganisation du décor et la « modernisation de l’ancien câblage électrique, de la plomberie et du chauffage ».

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet