"Elle est moche, grosse, méchante" : Les critiques que cette animatrice n'a pas oubliées…

Ce week-end, Laurence Boccolini a célébré les 20 ans du "Maillon faible", un jeu qui lui a valu des insultes dont elle se serait bien passée.

Voilà un anniversaire que Laurence Boccolini ne pouvait pas laisser passer. Ce week-end, celle qui s’apprête à succéder à Nagui aux commandes de “Tout le monde veut prendre sa place” a joué la carte de la nostalgie en célébrant les 20 ans d’un jeu qui a clairement marqué son existence, “Le maillon faible”. Nul doute que  la maman de Willow a gardé dans son esprit une empreinte indélébile du 9 juillet 2001, jour où les téléspectateurs de TF1 ont découvert à l’antenne cette adaptation du jeu britannique “The Weakest Link”.

Alors que Laurence Boccolini n’est pas une animatrice très connue du grand public, le succès de ce divertissement pas comme les autres lui permet de gagner une notoriété importante. Un jeu singulier dans lequel, rappelons-le, cette dame en noire à l’autorité exacerbée va susciter bien des critiques alors que la tendance des jeux du genre est plutôt “feel good”. Seulement dans le “Maillon faible”, les remarques de l’animatrice aux candidats sont souvent tranchantes, acerbes, radicales.

À travers un post Instagram, l’animatrice de 58 ans s’est remémorée son aventure incroyable sans oublier toutefois d’évoquer les insultes et critiques auxquelles elle a dû faire face. “Le maillon faible a 20 ans ce mois-ci !!! 7 ans d’une aventure incroyable ! Absolument tout le monde ou presque nous donnait évidemment perdant . Un petit contrat d’un mois pour commencer sous les critiques les plus folles … Elle est moche/ grosse / méchante etc…  Et un succès incroyable pendant des années grâce à une équipe formidable et quelques personnes qui ont cru en moi . Ce fut difficile mais d’autant plus génial à vivre. Merci à tous de nous avoir tant aimé“, a-t-elle publié.

https://www.instagram.com/p/CRHm6GFJBVk/

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

THL

Source: Lire L’Article Complet