"Elle va le mieux possible", Claude Chirac donne des nouvelles de sa mère Bernadette

Lors d’un long entretien à BFM TV, à l’occasion du premier anniversaire de la mort de Jacques Chirac, Claude Chirac a évoqué la santé de sa mère, Bernadette.

Ce 26 septembre marque le premier anniversaire de la mort de Jacques Chirac. Sa fille cadette Claude s’est exprimée face à Ruth Elkrief sur BFM TV, évoquant ce moment, toujours délicat, qu’elle passera en famille. «C’est un moment de recueillement, de tristesse aussi, il faut le dire. On va vivre ce premier anniversaire avec ma mère, en famille, paisiblement», déclare-t-elle.

Au passage elle donne quelques nouvelles rassurantes de sa mère, Bernadette, 87 ans, dont la santé est fragile et les apparitions publiques très rares. «Elle va le mieux possible. Elle a pu aller en Corrèze au mois d’août, se réjouit sa fille. Elle a été très très heureuse de retrouver sa terre de Corrèze et sa maison. Elle va le mieux possible ».

Répondre personnellement aux lettres “était à mes yeux extrêmement important”

Alors qu’un hommage populaire avait été organisé aux Invalides fin septembre 2019, le week-end précédant les obsèques de Jacques Chirac, Claude Chirac, qui était venue saluer la foule venue se recueillir devant le cercueil de son père, a redit son émotion et celle de la famille Chirac. «Ça nous a bouleversé et ça nous a fait beaucoup de bien, se souvient-elle. C’est un amour partagé, ressenti, presque éprouvé physiquement, dans ces moments-là ça fait un bien fou et c’était très important pour moi de dire merci, merci pour lui évidemment, merci pour ma mère et merci pour nous, pour Martin, pour mon mari parce que ça nous a beaucoup aidé en fait».

Au cours de cet entretien, elle explique aussi s’être appliquée à répondre personnellement aux lettres saluant la mémoire de son défunt père. Jacques Chirac «disait toujours : “toute lettre mérite réponse” et c’est une phrase qui bien sûr est restée très vive dans mon souvenir. J’ai tenu – j’ai mis beaucoup de temps parce que j’étais toute seule pour le faire- à répondre personnellement à chaque personne qui avait écrit au moment de la mort de mon père. J’y ai mis beaucoup de cœur, d’énergie, c’était à mes yeux extrêmement important».

Lire aussi : Les fidèles de Jacques Chirac réunis le temps d’une messe du souvenir

Source: Lire L’Article Complet