Emily Ratajkowski répond aux trolls qui s’en prennent aux mères

Emily Ratajkowski a décidé de répondre frontalement aux trolls qui ne trouvent rien de mieux à faire que de critiquer les mères pour la façon dont elles élèvent leurs enfants. Depuis qu’elle a mis au monde
le petit Sylvester, son premier enfant en mars dernier, l’actrice et mannequin a plusieurs fois été attaquée sur les réseaux, notamment pour la rapidité avec laquelle elle avait retrouvé
son corps d’avant la grossesse.

« Nous réfléchissons tous au fait d’avoir vilipendé Britney et de l’avoir traitée de mauvaise mère lorsqu’elle conduisait avec son bébé sur ses genoux », a-t-elle écrit dans une story Instagram, revenant sur un des épisodes médiatiques qui avaient participé à faire craquer Britney Spears en 2008. « Nous parlons de la façon dont nous devons “faire mieux” en tant que culture. Pendant ce temps, mes commentaires sont remplis [de] remarques horribles sur le fait que je ne mérite pas d’être maman. Honte à vous tous », assène Emily Ratajkowski.

Une polémique insensée

« Je m’en fiche si vous me détestez ou détestez la célébrité (ou détestez simplement les femmes), mais c’est incroyablement effrayant de devenir mère et personne ne mérite que des étrangers leur disent qu’elles sont des mères de merde », s’est enfin insurgée Emily Ratajkowski.

Le mois dernier, la star a été la cible d’une vague de commentaires haineux pour la façon dont elle tenait son bébé sur une photo. Le cliché avait provoqué une telle polémique que la star avait préféré le supprimer purement et simplement. Pourtant, l’affaire refait régulièrement surface dans les commentaires de ses publications Instagram.

A l’occasion de la fête des pères, Emily Ratajkowski avait posté un dessin de sa petite famille sur lequel elle s’est représentée avec son bébé dans les bras. Et voilà ce que certains internautes ont commenté : « Finalement une image sur laquelle tu portes ton enfant correctement. Heureux de voir que tu as compris comment t’y prendre », quand un autre a renchéri : « Au moins tu tiens ton bébé correctement, dans une peinture pour commencer ». En voilà qui n’ont vraiment rien de mieux à faire.

Source: Lire L’Article Complet