Emmanuel Macron boxeur : rares images du président en plein effort

Habitué à pratiquer la boxe entre deux déplacements officiels, Emmanuel Macron a encore enfilé les gants durant ses vacances à Brégançon. Des heures de sport immortalisées par sa photographe officielle, qui vient de publier de rares images sur Instagram.

On l’avait vu en train de bronzer, de présider un Conseil de défense mais pas de boxer. Encore passé par le fort de Brégançon cet été, pour des vacances studieuses sur fond de crise sanitaire, Emmanuel Macron a tout de même eu le temps de pratiquer le sport qu’il affectionne le plus (avec le tennis). C’est ce que vient de montrer sa photographe officielle Soazig de La Moissonnière sur Instagram : dans une vidéo souvenir de cette pause estivale pas comme les autres, on y voit plusieurs clichés du chef de l’État sueur sur le front et gants aux mains. L’une des images le montre même en train de lâcher sa plus belle droite dans un sac de frappe. Avec la mine aussi sérieuse que lors d’un Conseil de défense.

Pensait-il à ses rivaux attendus en 2022 ? La photographe ne le dit pas, mais une chose est sûre : Emmanuel Macron aura encore bien besoin de son défouloir préféré en ces prochains mois de campagne. Une discipline qu’il pratique dans la salle de sport de l’Élysée avec des officiers de sécurité comme sparring-partner. Même s’il regrette parfois… leur manque d’engagement, comme l’avait révélé Alexandre Benalla. “Macron n’est pas dupe. En face de lui, les officiers retiennent leurs coups, malgré ses encouragements à y aller et à lui rentrer dedans. Tous savent que la moindre blessure est exclue“, écrivait-il dans le livre Ce qu’ils ne veulent pas que je dise (2019).

Emmanuel Macron muscle sa droite

Des images bienvenues à l’heure où Emmanuel Macron montre les muscles sur les thèmes régaliens. Pour conclure le Beauvau de la sécurité, celui qui a souvent été accusé de laxisme par la droite vient d’annoncer la création d’une “instance de contrôle des forces de l’ordre“, le doublement des effectifs de police sur le terrain “en dix ans” et une augmentation du budget du ministère de l’intérieur de près de 1,5 milliard d’euros. Suffisant pour mettre KO le RN et LR ?

Crédits photos : Pool/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet