Emmanuel Macron : ce déplacement très personnel en souvenir de Manette, sa grand-mère adorée

Jeudi 17 juin 2021, Emmanuel Macron poursuivra son tour de France à la rencontre des Français dans la Somme, son département natal. Un déplacement teinté de souvenirs personnels, puisque le Président se rendra dans l’école où sa bien-aimée grand-mère a enseigné pendant des années.

  • Emmanuel Macron

Brigitte Auzière, née Trogneux, c’est le grand amour de sa vie. Hormis une brève histoire à l’adolescence, Emmanuel Macron n’a connu aucune autre femme que celle qu’il a épousée en 2007. Véritablement inséparables, les deux tourtereaux ont d’ailleurs réussi à conjurer la malédiction, qui veut que les couples présidentiels ne survivent pas à leur séjour à l’Elysée. D’ailleurs, tous dans l’entourage du chef de l’Etat l’affirment : il ne dérapera jamais avec une autre. Si Laetitia Casta se déshabillait devant lui, cela ne lui ferait rien”, s’amusait d’ailleurs Françoise Noguès, sa mère, dans le livre Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait, en 2017. Sans enfant, et pas si proche de celle qui lui a donné la vie, peu de femmes ont donc compté dans la vie du président de la République. Excepté Germaine Noguès, alias Manette, sa bien-aimée grand-mère maternelle. Véritable pilier dans sa vie, elle a, malgré son décès en 2013, gardé une place très importante dans le cœur d’Emmanuel Macron.

Malgré la gifle qu’il a reçue dans la Drôme le 8 juin 2021, le chef de l’Etat continue de partir à la rencontre de ses concitoyens, en marge de son tour de France des territoires. Une semaine après cet événement qui a fait la Une de tous les médias, Emmanuel Macron effectuera un nouveau déplacement, jeudi 17 juin. Comme le rapporte Le Parisien, le mari de Brigitte Macron voyagera cette fois-ci dans son département de naissance : la Somme. Une visite qui s’annonce chargée de souvenirs, puisqu’il se rendra dans l’école de Poix-de-Picardie, pour échanger avec des parents d’élèves. C’est là que sa grand-mère a enseigné l’Histoire-Géographie, durant de nombreuses années, avant de devenir directrice de l’établissement. Un déplacement donc très personnel, et un hommage discret à celle qui lui a tout appris.

Manette, l’autre femme de sa vie

“A présent qu’elle n’est plus, il n’y a pas un jour où je ne pense à elle et où je ne cherche son regard”, confiait d’ailleurs Emmanuel Macron dans l’ouvrage Les politiques ont aussi une mère, écrit par Bernard Pascuito et Olivier Biscaye. Avec Manette, l’ancien ministre de l’Economie a vécu une relation très fusionnelle. A l’âge de 5 ans, il demande même à s’installer avec elle, ce que refusent catégoriquement ses parents. C’est sa grand-mère qui lui a donné le goût d’apprendre et l’amour de la littérature : “Ma grand-mère m’a appris à travailler. Dès l’âge de 5 ans, une fois l’école terminée, c’est auprès d’elle que je passais de longues heures à apprendre la grammaire, l’histoire, la géographie. Et à lire”, expliquait-il dans son livre-programme Révolution, sorti peu avant les élections présidentielles de 2017. Selon le journaliste Hervé Algalarrondo, lui-même auteur d’un ouvrage sur le Président, son livre est révélateur de la place de Manette dans sa vie. Plusieurs pages lui sont consacrées alors que ses parents n’ont droit qu’à de courts développements. Seule Brigitte bénéficie du même traitement de faveur.”

A lire aussi : Pourquoi Emmanuel Macron n’a-t-il pas eu d’enfants ? Il répond

Source: Lire L’Article Complet