Emmanuel Macron : cette conseillère de l’ombre à qui il envoie des poèmes par SMS

Dans son édition du jeudi 21 janvier 2021, L’Obs consacre un long papier à Rima Abdul-Malak, “l’autre ministre de la Culture”. Nos confrères décrivent notamment l’influence de la conseillère sur la politique d’Emmanuel Macron, avec qui elle échange régulièrement des poèmes par SMS.

  • Emmanuel Macron

Pour diriger un pays, il faut s’entourer de personnes de confiance. Et Emmanuel Macron l’a bien compris. A l’Elysée, le président de la République peut bien sûr compter sur le soutien indéfectible de son épouse Brigitte et de son bras droit, le Premier ministre Jean Castex. Mais d’autres agissent plutôt dans l’ombre. C’est le cas d’Alexis Kohler, son “deuxième repère” après sa femme, son “gardien des secrets” avec qui il débat parfois jusqu’à 2h du matin autour d’un whisky. Et en ce qui concerne les préoccupations culturelles des Français, ce n’est non pas vers la ministre Roselyne Bachelot qu’Emmanuel Macron se tourne… mais plutôt vers une autre femme de l’ombre : Rima Abdul-Malak. Dans son édition du jeudi 21 janvier 2021, dans un papier intitulé “L’autre ministre de la Culture”, L’Obs s’est intéressé à la conseillère culture et médias du cabinet présidentiel.

“Une seconde ministre de la Culture”, très proche du Président

Comme le confie un “habitué” de l’Elysée à nos confrères, Rima Abdul-Malak fait désormais partie “des conseillers qui, sans être au côté du Président 24 heures sur 24, ont une réelle influence. On sent dans la façon dont il parle d’elle qu’il lui accorde beaucoup d’importance”. En juillet 2020, la quadragénaire d’origine libanaise était d’ailleurs pressentie pour remplacer Franck Riester au ministère de la Culture. Et bien qu’elle soit restée dans l’ombre, au profit de Roselyne Bachelot, Rima Abdul-Malak entretient une véritable relation de proximité avec le chef de l’Etat. “Elle fait partie de la petite mafia delanoïste que Macron apprécie”, indique L’Obs. C’est d’ailleurs auprès d’elle qu’il prend conseil en matière de culture.

Macron et Abdul-Malak s’envoient des poèmes par SMS, révèlent notamment nos confrères. L’avis de sa conseillère culture est primordial, et il le suit sans hésiter : “Lorsque le Président part en voyage, elle lui prépare une sélection de livres, qu’il prend la peine de lire.” Pour Rima Abdul-Malak, il était essentiel de “se connecter” à Emmanuel Macron afin de “comprendre ce qu’il aime”. Une tâche qu’elle a visiblement accomplie avec brio, à tel point que L’Obs la décrit comme “une seconde ministre de la Culture, un shadow minister qu’on courtise presque avant le vrai”.

A lire aussi : Témoignage : “J’ai écrit les discours de campagne d’Emmanuel Macron”

Source: Lire L’Article Complet