Emmanuel Macron interrogé sur Eric Zemmour : « Vous ne m’aurez pas ! »

Une Une de Paris Match, un débat avec Jean-Luc Mélenchon… Eric Zemmour n’a définitivement pas fini de faire parler de lui. Alors qu’il n’est toujours pas candidat à la présidentielle de 2022, Emmanuel Macron a été interrogé à son sujet. Le chef d’État se refuse à tout commentaire.

Éric Zemmour n’est – toujours – pas officiellement candidat. Pourtant, le polémiste semble lancer dans une campagne officieuse depuis des semaines et affine de plus en plus sa stratégie face aux Républicains. Notamment en évoquant publiquement le douloureux souvenir de François Fillon à ces derniers, comme il l’a fait ce dimanche 26 septembre lors de son passage à la journée du conservatisme, à Asnières-sur-Seine. Mais que pense le président de la République de ce potentiel adversaire ? Interrogé sur le sujet, Emmanuel Macron a détourné la question. « Vous ne m’aurez pas ! », s’est-il amusé.

« Ce n’est pas mon role de faire de commentaires politiques, a déclaré le chef de l’État à Paul Larrouturou, journaliste pour Quotidien (TMC). C’est normal que dans le moment que nous vivons il y ait des candidates et des candidats potentiels ou déjà déclarés qui s’expriment sur leur projet sur la France, je ne ferai aucun commentaire sur aucun d’entre eux. » L’époux de Brigitte Macron, lui-même pas encore candidat officiellement déclaré pour l’élection présidentielle de 2022, a tenu à rappeler son rôle actuel. « Moi, je dois continuer à agir« , a-t-il fait savoir.

« Vous ne m’aurez pas » répond Emmanuel Macron à #LCI quand nous l’interrogeons sur Eric #Zemmour, à Lyon. #linstantPoL #RuthElkrief2022 pic.twitter.com/maXHrHTuVs

« Je ne ferai aucun commentaire sur aucun d’entre eux »

« Vous ne m’aurez pas », a-t-il répondu, tout sourire au journaliste, bottant ainsi en touche. Alors en déplacement à Lyon, au Salon international de la restauration, il a préféré évoquer les problèmes liés à ce secteur, fortement impacté par la crise sanitaire. « Ce n’est pas au président de commenter les débats […] et là on est avec les métiers de la restauration qui ont beaucoup souffert durant la période », a affirmé Emmanuel Macron.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet