Emmanuel Macron prêt à arrêter la politique ? Cette petite phrase surprenante passée inaperçue

Emmanuel Macron était en visite à Martel, dans le Lot, jeudi 3 juin 2021. Lors d’un échange plutôt houleux avec un passant, le chef de l’Etat a fait une déclaration surprenante sur son avenir en politique.

  • Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a fait quelque chose qu’il adore jeudi 3 juin 2021 : il est allé à la rencontre des Français. En effet, depuis mercredi 2 juin 2021, il est dans le Lot, pour la première étape de son tour de France. Alors qu’il était en plein bain de foule, jeudi, il a été vivement interpellé par un homme qui a critiqué son bilan et qui lui a assuré qu’il ne voterait pas pour lui lors des prochaines élections présidentielles. Des confidences qui ont touchées le président de la République qui a voulu se défendre face aux affirmations du passant. En effet, ce dernier a assuré qu’il n’avait pas tenu ses promesses concernant le glyphosate et la CSG sur les petites retraites. “J’ai fait ce que j’ai dit ! Donc ne me reprochez pas ce que j’ai dit. En plus, je l’ai corrigé en votre faveur, vous êtes quand même gonflé ! (…) Vous étiez perdant, vous gueulez, on corrige et après vous dites que vous êtes pas content ! Vous, vous êtes tordu“, lui a-t-il lâché dans un premier temps avant de lancer une phrase surprenante qui est pourtant passée inaperçue.

Emmanuel Macron assure qu’il ne fera pas de politique après

Au moment où l’homme qui l’a interpellé lui assurait qu’il ne pouvait pas être plus tordu qu’un homme politique, le mari de Brigitte Macron a répondu : “Je ne sais pas, je n’ai pas fait de politique avant et je n’en ferai pas après.” Si le chef de l’Etat a toujours aimé dire qu’il n’avait pas fait de politique avant de devenir le secrétaire général adjoint de l’Élysée sous François Hollande, il a sous-entendu qu’une fois son quinquennat terminé, il serait prêt à arrêter la politique. Seulement, Emmanuel Macron n’a pas donné plus d’indication et n’a pas été amené à réagir à cette déclaration. Nul doute que s’il repart en campagne pour les élections présidentielles de 2022 et qu’il est réélu, il continuera encore à faire de la politique jusqu’à ce qu’ils ne soient plus élu par les Français.

A lire aussi : Dominique Besnehard : cet homme politique qui serait “le pire président” selon lui

Source: Lire L’Article Complet