Emmanuel Macron très proche de Gérald Darmanin : « Mon ministre de l’Intérieur me dit tout »

Gérald Darmanin a toute la confiance d’Emmanuel Macron. Ce dimanche 17 juillet, France info dresse le bilan du lien tissé entre les deux hommes depuis 2020.

Entre Emmanuel Macron et Gérald Darmanin, la confiance est au beau fixe. Depuis l’arrivée de l’ex-maire de Tourcoing place Beauvau en juillet 2020, les relations entre ce dernier et le chef de l’État n’ont cessé de se renforcer. Doté d’un portefeuille élargi aux Outre-mer à l’issue du remaniement, l’ancien député UMP figure plus que jamais dans les petits papiers du Président de la République. « Mon ministre de l’Intérieur me dit tout », aurait même récemment glissé Emmanuel Macron à un proche de Gérald Darmanin. Une petite phrase révélatrice rapportée ce dimanche 17 juillet par France info.

Dès ses premiers pas au gouvernement en 2017 – en tant que ministre de l’Action et des Comptes publics – l’ancien édile du Nord s’est imposé comme l’une des meilleures prises de guerre de la Macronie, susceptible de faire jouer ses relations avec la droite pour le compte de LREM. Un rôle qu’il semble avoir joué à merveille, faisant preuve d’une loyauté à toute épreuve, rappellent encore nos confrères de France info : « Il y a un pacte de loyauté de Gérald vis-à-vis de Macron, il est loyal à la main qui le nourrit et il survit très bien à la macronie », explique un proche du ministre cité par le média.

>> PHOTOS – Remaniement : découvrez qui sont les ministres du nouveau gouvernement

Beauvau, un marchepied pour Gérald Darmanin ?

Cette fidélité tant vantée traduit une reconnaissance certaine pour l’appui sans faille du Président, qui s’est évertué à le soutenir contre vents et marées. Accusations de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance, rejet du débat sur les violences policières, gestion calamiteuse de la finale de la Ligue des Champions au Stade de France… Aucun dossier n’aura suffi à déloger le successeur de Christophe Castaner, qui « fait le job », admet un député de la majorité présidentielle auprès de France info. Et pour cause, Emmanuel Macron serait en effet plus que satisfait du bilan de son ministre, « à la fois sur les sujets police mais aussi sur la gestion de la préfectorale », confie l’un des anciens membres de son équipe de campagne.

Mais une autre raison évoquée par le média pourrait expliquer la survie de Gérald Darmanin au dernier remaniement. Ce dernier possède un carnet d’adresses très utile en temps de majorité relative. Une réalité dont un député Renaissance demeure conscient : « Il a beaucoup de relations à droite […] Il est très politique et dans le contexte, c’est la capacité des ministres à trouver des majorités sur leurs textes qui va faire la différence, c’est donc très précieux ! », a admis ce dernier, cité par France info. Fort de cette proximité avec le chef de l’État, Gérald Darmanin verrait désormais plus loin. Pour un député LR, cela ne fait aucun doute : « Il vise plutôt Matignon que 2027 », tandis que l’un de ses proches le verrait bien à l’Élysée : « Ce n’est pas quelqu’un qui s’arrêtera là. Il est jeune et déjà très haut », fait-il remarquer, tout en ajoutant un énigmatique, « Gérald, c’est un patient ».

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

A propos de


  1. Gérald Darmanin


  2. Emmanuel Macron

Autour de

Source: Lire L’Article Complet