“Emmerder les non-vaccinés” : Brigitte Macron fait une étonnante comparaison

Invitée exclusive du JT de 13h sur TF1, Brigitte Macron a tenté de revenir sur les propos polémiques d’Emmanuel Macron vis-à-vis des non-vaccinés. Prise de court, la Première dame a fait une étonnante comparaison…

Elle n’y a pas échappé. Pour une troisième année consécutive, Brigitte Macron a été reçue au JT de 13 sur TF1, afin de lancer la traditionnelle opération des Pièces jaunes, ce mercredi 12 janvier 2022. Visiblement surprise d’être interrogée sur les propos polémiques du président de la République – déterminé à « emmerder les non-vaccinés » – la Première dame est catégorique : « Le terme…Là vous me prenez un petit peu de court. Nous en sommes à une semaine de commentaires Jacques, sur cette question. Donc j’ai décidé de ne plus commenter les commentaires« , a maladroitement rétorqué l’ancienne professeure de Français, lors de cette interview enregistrée en amont.

Gênée par cette question de Jacques Legros, la Première dame tente, tant bien que mal de la survoler avec une comparaison surprenante : « J’ai fait étudier Rabelais qui avait un langage fleuri. Je pense que… Je regarde toujours ce qu’il y a derrière cette phrase. C’est la situation actuelle à l’hôpital, ils vont tenir, il faut qu’ils tiennent et on n’a pas d’autres moyens », a-t-elle repris. Amenée à exprimer ce qu’elle aimerait dire aux non-vaccinés, Brigitte Macron préfère passer son tour : « Ce n’est pas à moi de le dire. Je pense savoir où est ma case« , a-t-elle rétorqué.

🔴🗣️ "Emmerder" les #NonVaccinés : "Derrière cette phrase, c'est la situation à l'#hôpital", juge #BrigitteMacron qui refuse de commenter le terme tout en rappelant qu'elle a "fait étudier Rabelais", lequel "avait aussi un langage fleuri" #TF1Info | @agindre. pic.twitter.com/3gWNCYrOmB

>> PHOTOS – Brigitte Macron chic et captivée par une visite spéciale avec Jean-Michel Blanquer

Brigitte Macron vaccinée : « il n’y a pas d’autres solutions pour l’instant »

Toujours gênée par le sujet, Brigitte Macron persiste et signe : « Je ne me permets pas de commander…de commenter ce que dit un président. Je ne m’estime pas, je ne suis pas médecin, je ne suis pas élue. Qui suis-je moi pour dire aux gens : allez faire ci et ça ? Ils ne comprendraient pas ». Plus assurée, la Première dame finit par clarifier son propos : « Je leur dis : moi je suis vaccinée parce qu’il n’y a pas d’autres solutions pour l’instant. Quand il y aura des traitements je passerai à autre chose ». Voilà qui est dit.

Crédits photos : capture d’écran TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet