Etienne Daho : ce traumatisme d’enfance ravivé par les attentats du 15 novembre

Sylvie Coma publie le 28 octobre Etienne Daho, a secret book. Un livre riche en photographies, et dont les textes lèvent un peu le voile sur l’histoire intime de l’un des plus mystérieux chanteurs français.

Presque sept ans après, c’est un évènement qui continue de secouer les Français, et plus particulièrement parisiens. Pourtant, le soir des attentats du 13 novembre, beaucoup d’entre de ceux qui sont proches des lieux des attaques ne comprennent pas tout de suite ce qu’il se passe. Parmi les personnes à proximité des lieux des attentats, le chanteur Etienne Daho. Et lui a compris tout de suite à quoi correspondaient les sons pris par beaucoup pour des pétards. La journaliste Sylvie Coma explique pourquoi dans son livre Etienne Daho, a secret book, publié le 28 octobre.

« Etienne, qui a vécu le fracas des armes en Algérie, reconnaît immédiatement ce que d’autres peinent à réaliser », explique la journaliste dans son ouvrage également très riche en magnifiques photographies. Car Etienne Daho est né à Oran en 1956. Soit deux ans après le début de la guerre d’Algérie, que la France nomme encore « évènements d’Algérie ». « Les images du passé, toujours en embuscade, se précipitent : le souvenir des cadavres jetés sur les trottoirs d’Oran hache ses pensées de courts-circuits », écrit Sylvie Coma. Un traumatisme d’enfance qui resurgit et que le chanteur sublimera dans son album suivant, intitulé Blitz.

Qui sont les parents d’Etienne Daho ?

Etienne Daho a en effet grandi dans un pays en guerre. Des affrontements entre indépendantistes algériens et France coloniale qui sont d’abord lointains de son village de Cap Falcon, avant de rattraper sa famille. Son père, un homme kabyle, militaire de carrière et musicien, l’abandonne à 4 ans. Sa mère, née d’un couple d’Espagnols immigrés en Algérie, laissera l’éducation de son fils à ses parents. Le petit Etienne Daho grandit dans le café-épicerie tenu par son grand-père et sa grand-mère. Le futur chanteur ne rejoindra la France qu’en 1964, deux ans après la fin de la guerre d’Algérie, en compagnie de l’une de ses tantes. Il est alors âgé de huit ans.

Crédits photos : Berzane Nasser/ABACA

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Etienne Daho

Autour de

Source: Lire L’Article Complet