« Euh pardon ! » : la grosse gaffe d’Alba Ventura sur la mort d’un ancien président

Ce lundi 25 octobre, Alba Ventura a fait une bourde en évoquant l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, sur les ondes de RTL. La journaliste s’est aussitôt fait corriger par son invité politique du jour : François Hollande.

C’est une petite erreur qui n’est pas passée inaperçue. Ce lundi 25 octobre, Alba Ventura a reçu François Hollande au micro de RTL, à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Affronter, paru le 20 octobre dernier aux éditions Stock. Au cours de cet entretien, la journaliste a évoqué le contenu de cet ouvrage, dans lequel plusieurs figures politiques, à l’image d’Emmanuel Macron ou de l’ancien ministre Arnaud Montebourg, en prennent pour leur grade. Le compagnon de Julie Gayet s’est aussi interrogé sur ce « que peut faire un ancien président« , comme il l’a expliqué à Alba Ventura : « Il y a en a deux aujourd’hui vivants (Nicolas Sarkozy et lui-même, ndlr) », a-t-il déclaré, avant d’être interrompu par la journaliste politique : « Il y a Valéry Giscard d’Estaing aussi.« 

« Non, Valéry Giscard d’Estaing, il est décédé« , a rectifié François Hollande. Prenant conscience de sa bourde, Alba Ventura s’est aussitôt excusée : « Euh pardon« , aurait-elle glissé, dans un rire gêné, si l’on en croit un passage repris par un internaute sur Twitter. L’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing est en effet décédé il y a près d’un an, le 2 décembre 2020, à Authon, dans le Loir-et-Cher. Si ce passage a rapidement été repris sur la toile, RTL a pris soin de le retirer du replay de l’émission.

Instant radio sur RTL ce matin :
-François Hollande : «Qu'est-ce que peut faire un ancien Président ? Y'en a deux aujourd'hui vivants.»
-Alba Ventura : «Il y a Valéry Giscard d'Estaing aussi.»
-FH : «Non, Valéry Giscard d'Estaing il est décédé.»
-AV : «EUH PARDON (rire)»#oupsie

François Hollande cash sur ses ambitions présidentielles

Avec Affronter, François Hollande est sans surprise revenu sur le devant de la scène politico-médiatique. Certains lui ont ainsi prêté des ambitions secrètes. De son côté, l’intéressé – qui a pourtant partagé ce qui ressemble à un programme électoral dans son livre – a assuré qu’il n’avait pas l’intention de revenir aux affaires : « J’ai déjà été président. Je n’ai pas besoin de nourrir cette ambition. Je ne recherche rien pour moi-même. Je n’ai pas de revanche à prendre« , a-t-il expliqué auprès du Parisien, qui lui posait la question d’un possible retour en 2022.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet