Eurovision France 2021 : qui est Juliette Moraine, l'interprète de "Pourvu qu'on m'aime" ?

Découverte dans The Voice, Juliette Moraine, après avoir été en tournée internationale avec la comédie musicale Roméo et Juliette, fait partie des douze candidats d’Eurovision France, c’est vous qui décidez, et qui espèrent représenter la France lors du prochain Concours Eurovision de la chanson. Elle se confie à Télé-Loisirs.

C’est avec Pourvu qu’on m’aime, une ballade qu’elle a composée, que Juliette Moraine espère séduire prochainement les téléspectateurs d’Eurovision France, c’est vous qui décidez !, l’émission de sélection nationale bientôt diffusée sur France 2, et dans laquelle les téléspectateurs pourront élire leur futur représentant au Concours Eurovision 2021. Mais avant de prendre part à ce show, l’artiste, qui avait été révélée par The Voice en 2014 (la même année qu’un certain Amir !), se confie auprès de Télé-Loisirs sur sa participation totalement inattendue, mais aussi, sur sa chanson on ne peut plus personnelle, et avec laquelle elle va tenter d’émouvoir le public français, et peut-être européen.

Télé-Loisirs : Vous avez l’habitude de vous adresser à un public étranger, est-ce que c’est un plus dans le cadre de l’Eurovision ?

Juliette Moraine : J’ai l’impression que oui, parce que je sais que le français peut plaire à l’étranger. On a une très jolie langue. C’est aussi une histoire de vibrations, les gens sont sensibles à ça. J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte en tournée, alors que j’interprétais la nourrice dans la comédie musicale Roméo et Juliette de Gérard Presgurvic.

Pouvez-vous nous présenter votre chanson, Pourvu qu’on m’aime ?

En sortant du confinement, comme beaucoup, je me suis remise en question. Et je me suis demandée ce qui me faisait le plus mal et perdre du temps dans ma vie. Et je me suis rendu compte que c’était ce besoin d’avoir constamment l’aval des gens, et de devoir m’adapter aux autres, en me disant “si je suis parfaite, ils vont m’accepter et ne pourront plus me rejeter”. J’ai pris un miroir et j’ai regardé ma plus grosse peur en face. Je sais aujourd’hui qu’il faut s’aimer avant tout. L’histoire est partie de là. J’ai écrit cette chanson en ayant peur, toute ma vie, que les gens ne m’aiment pas, et là, je me suis inscrite dans un concours où les gens vont me juger. Mais je pense que la vie fait bien les choses et que si cette chanson se retrouve à l’Eurovision, c’est peut-être pour pouvoir toucher des gens qui partagent cette même sensation que moi.

  • Mort du footballeur brésilien Alex Apolinario à l'âge de 24 ans après un arrêt cardiaque en plein match

    Télé Loisirs

  • Les Reines du shopping : Arielle Dombasle « dans son monde », l’attitude de la comédienne méduse les candidates

    Télé Loisirs

  • TLMVPSP : Hugues, décroche sa 50e victoire !

    Télé Loisirs

  • Miss France : cette règle "assez horrible" imposée aux candidates abolie grâce à Iris Mittenaere

    Télé Loisirs

  • Les Reines du shopping : Lio dévoile sa poitrine lors de son défilé !

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur La Promesse

    Télé Loisirs

  • Y'aura-t-il une deuxième saison de District Z sur TF1 ?

    Télé Loisirs

  • Karine Le Marchand pousse un coup de gueule contre le traitement médiatique de la crise sanitaire : "On en fait trop !"

    Télé Loisirs

  • Jean-René Godart explique pourquoi il ne commente plus le sport sur France Télévisions

    Télé Loisirs

  • Chirurgie esthétique, salair dans Mask Singer… La chanteuse Julie Zenatti répond à toutes les rumeurs

    Télé Loisirs

  • Après la fake news de Gérard Larcher, Caroline Roux présente ses excuses au public de Télématin

    Télé Loisirs

  • The good lord bird – 7 janvier

    Télé Loisirs

  • Yakoi sur Netflix en janvier ?

    Télé Loisirs

  • Valérie Karsenti (La Faute) : "J'adore les flics alcooliques, désespérés… Ce sont les bancals que j'aime !"

    Télé Loisirs

  • Queen America : Catherine Zeta-Jones impitoyable en coach de concours de beauté pour Facebook Watch

    Télé Loisirs

  • Anne-Elisabeth Lemoine : cette confidence insolite sur ses vacances à Calogero

    Télé Loisirs


  • Mort du footballeur brésilien Alex Apolinario à l'âge de 24 ans après un arrêt cardiaque en plein match
    Mort du footballeur brésilien Alex Apolinario à l'âge de 24 ans après un arrêt cardiaque en plein match


    Télé Loisirs


  • Les Reines du shopping : Arielle Dombasle « dans son monde », l’attitude de la comédienne méduse les candidates
    Les Reines du shopping : Arielle Dombasle « dans son monde », l’attitude de la comédienne méduse les candidates


    Télé Loisirs


  • TLMVPSP : Hugues, décroche sa 50e victoire !
    TLMVPSP : Hugues, décroche sa 50e victoire !


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Comment appréhendez-vous le fait d’être jugée dans le cadre de cette émission ?

J’ai écrit cette chanson, et j’ai aussi écrit tout un album. Et je suis consciente avant toute chose de cette lumière que peut me donner l’Eurovision. Le reste… Les gens parleront. Certains critiqueront. Mais ceux qui le font, j’ai l’impression que ce sont des gens seuls et pas très heureux. J’ai plus d’empathie pour eux qu’autre chose. Je crois que ça ira de mon côté !

Ça représente quoi l’Eurovision pour vous ?

Je regardais ce Concours quand j’étais plus jeune, mais j’ai arrêté il y a quelques années. Même si je n’étais pas née, et en grande fan de Céline Dion, j’ai regardé sa prestation. J’avais regardé aussi mon ami Amir, qui avait fait The Voice en même temps que moi, et j’étais très heureuse pour lui. C’est une énorme chance. Tous les pays se rejoignent à travers la musique. C’est universel et ça permet de mettre en valeur certaines communautés qui sont mal jugées. A l’Eurovision, on peut être qui on veut. Et j’aime beaucoup ces valeurs-là.

En quoi cette chanson est-elle parfaite pour l’Eurovision ?

Parce que les gens peuvent s’y reconnaître. Se sentir seul, avoir envie qu’on vous aime, c’est universel. Je crois que c’est un concours où on aime les chansons à voix et où l’on raconte quelque chose. Conchita Wurst l’avait très bien montré.

Votre expérience sur The Voice peut-elle vous servir dans le cadre d’Eurovision France ?

Oui, en ayant vécu ça, je sais qu’il ne faut pas se comparer aux autres, et qu’avant tout, c’est une aventure humaine. On est ici tous très différents. Les gens nous diront ce qu’ils veulent écouter. Mais ça ne nous remettra pas en cause. Ce qu’on fait passer pour une compétition est avant tout une aventure humaine. On peut s’aider les uns les autres plutôt que de se tirer dans les pattes.

Comment est née l’idée de participer à Eurovision France ?

J’ai vu l’annonce sur Facebook. Et j’ai envoyé deux ou trois chansons, juste pour voir ce qu’elles valaient. Je n’avais pas du tout prévu d’en arriver jusque là. Mais je suis très heureuse ! C’est une chance fabuleuse. Dans The Voice, on juge la voix. Et là, j’ai le droit d’être moi. Pour moi, c’est un accélérateur. Je suis l’outsider du groupe. Tout le monde a une maison de disque, et je suis indépendante. C’est fou !

Prévoyez-vous de modifier quelques détails de votre chanson en vue de l’émission ?

Non, la version que vous avez découverte est la bonne version !

Découvrez Pourvu qu’on m’aime de Juliette Moraine :

Source: Lire L’Article Complet