Exclu Public : "Nous tuerons le Président et tu seras décapité sur la voie publique", les horribles et inquiétants courriels reçus par un député…

Député MODEM de la 4ème circonscription du Puy-de-Dôme, Michel Fanget, proche du gouvernement Macron, est des plus inquiets. L’homme politique reçoit depuis le début de l’année, de terribles courriels que nous avons réussi à nous procurer.

Les députés ont commencé à examiner, lundi 3 janvier, le projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal. Depuis, Twitter s’embrase et les murs de l’Assemblée nationale tremblent. 

Comme Michel Fanget. Député MODEM de la 4ème circonscription du Puy-de-Dôme. Le natif de Clermont-Ferrand et proche du gouvernement Macron a reçu, comme nous l’a confié un proche, d’affreux mails de menaces. 

L’homme politique est aujourd’hui très inquiet et son entourage également. Il faut dire que les discours tenus dans les courriels en question sont d’une violence inouïe. 

« Tu seras décapité sur la voie publique, ton sang viendra tâcher le goudron, ta tête finira dans la bouche d’égout, je te le promets (…) La tyrannie COVID-19, c’étaient les gouttes de trop », peut-on lire en préambule d’un des mails. 

Michel Fanget n’est pas le seul à être visé. Dans ces envois, il est aussi question de la vie du président de la République. « Nous tuerons le président de la République mais aussi les députés, les juges, procureurs, magistrats, ministres (…) Soit par la décapitation, soit par d’autres méthodes au cas par cas. »

« Nous en avons reçu plusieurs de ce types. C’est effrayant », nous confie notre informateur qui préfère garder l’anonymat. 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet