EXCLU VIDÉO – Olivier Rousteing victime d’un grave accident : “Je me suis senti mourir”

Olivier Rousteing est l’invité d’En aparté ce mercredi 1er juin. Sur le plateau de Canal +, le directeur artistique de Balmain évoque le grave accident survenu en 2020, qui l’a profondément marqué.

En 2020, Olivier Rousteing a été victime d’un très grave accident. Sa cheminée a explosé, provoquant des brûlures sur l’ensemble de son corps. Ce mercredi 1er juin, le directeur artistique de Balmain se confie sur cet épisode dans l’émission En aparté. « J’étais complètement défiguré, je ne pouvais plus bouger, je me suis senti mourir à l’intérieur« , se remémore Olivier Rousteing. Le lendemain de son accident, le styliste est bouleversé en se réveillant à l’hôpital Saint-Louis à Paris. « Ces dernières années, j’étais tellement dans une cadence que finalement, je profitais de rien. Le jour où j’ai eu mon accident, je me suis dit tout peut s’arrêter très vite… Parfois vous vivez un certain bonheur sans vous en rendre compte », explique celui qui qualifie cet événement de « très dur« .

Olivier Rousteing a en effet dissimulé pendant longtemps sa convalescence à ses équipes et ses amis. « J’avais honte« , confie la star, qui a partagé sa souffrance sur Instagram un an après son accident. Sous la légende de cette photo, Olivier Rousteing se livre. « Je ne sais pas pourquoi j’avais honte, peut-être cette obsession pour la perfection qui caractérise la mode et mes faiblesses… En guérissant, j’ai travaillé jour et nuit pour oublier et créer mes collections. J’ai essayé de cacher mes cicatrices avec des masques, des cols roulés, des manches longues, voire plusieurs bagues sur mes doigts« , a-t-il écrit.

https://www.instagram.com/p/CU0WY6ZMlx7/

A post shared by OLIVIER R. (@olivier_rousteing)

Olivier Rousteing a fait de son accident une inspiration

Pupille de la Nation, né sous X, enfant de la DDASS, placé en orphelinat, noir, gay », comme il se décrivait lui-même dans les colonnes de Télérama en 2019, Olivier Rousteing n’est pas du genre à se laisser abattre. Celui qui tient les rênes artistiques de Balmain depuis dix ans a fait de son accident une inspiration. En 2021, le styliste français a ainsi présenté une collection de vêtements dont les coutures et les formes faisaient référence aux bandages portés par les grands brûlés pour se soigner. Un spectacle sur « la célébration de la guérison de la douleur » que l’artiste a vécu comme une « renaissance ».

https://www.instagram.com/p/CU2FUJ7AkxU/

A post shared by OLIVIER R. (@olivier_rousteing)

Crédits photos : Capture d’écran Canal+

Autour de

Source: Lire L’Article Complet