EXCLU. Yasmine Lavoine : le jour où son père a compris qu’elle voulait être actrice

A seulement 22 ans, Yasmine Lavoine a suivi les traces de son papa, et s’est lancée dans la comédie. Un moment particulier pour le chanteur, qui n’a pas tout de suite compris le rêve de son aînée.

Pour Yasmine Lavoine, l’année 2020 sera à marquer d’une pierre blanche. Après avoir fait une apparition dans Kepler(s), la fille de Marc Lavoine et de Sarah Poniatowski va tenir son premier grand rôle dans Big Five de Gilles de Maistre. Un téléfilm qui sera diffusé sur France 2 le 25 décembre prochain dans lequel la jeune femme incarne Sky, une orpheline qui va aider un couple à sauvegarder une réserve d’animaux sauvages au Sénégal. Un rôle très important pour Yasmine Lavoine, qui va ainsi pouvoir s’émanciper de ses célèbres parents. Dans une interview accordée à Télé Star, que vous pourrez retrouver dès ce lundi 14 décembre, la comédienne nous explique avoir toujours voulu embrasser une carrière artistique. "Le cinéma m’a toujours fait rêver. A 12 ans, je voulais jouer Mary Poppins à Broadway, juste pour voir si j’en étais capable", nous explique-t-elle. Mais elle a dû attendre plusieurs années pour que Marc Lavoine ne la prenne au sérieux.

"Avec mon père, par pudeur, on parle très peu de travail. D’autant que j’ai toujours voulu y arriver par mes propres moyens", s’est souvenue Yasmine Lavoine dans nos colonnes avant de raconter comment Marc Lavoine a pris conscience de son talent : "Il a commencé à me prendre au sérieux quand j’ai tourné Kleper(s), la série de France 2, avec lui. Un jour, il est entré dans ma chambre et a vu le scénario couvert de notes sur chaque page. C’est là qu’il a compris". Une journée charnière pour la carrière de la jeune femme. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le chanteur est désormais un véritable fan de la comédienne. Sur le plateau de C à vous avant la diffusion de Kepler(s) il se confiait avec tendresse sur les premiers pas de Yasmine Lavoine à la télévision : "C’est-à-dire qu’elle m’a demandé si elle pouvait passer le casting. Je lui ai dit : ‘Ecoute, si tu veux faire ce métier…’ Elle a été en Angleterre dans une grande académie de théâtre, elle m’a vu travailler pendant des années, j’imagine qu’elle a pris sa décision en sachant où elle allait".

Marc Lavoine, un papa fier

"Le nombre de nuits blanches, d’angoisse et de doutes qu’elle aura ! Mais c’est normal, c’est notre métier. Elle a voulu passer le casting, elle l’a passé et réussi. J’étais très heureux parce que Frédéric Schoendoerffer m’a appelé et m’a dit : ‘ta fille, elle est douée’, se souvenait fièrement Marc Lavoine. (…) Ce qui était bien, c’est qu’elle est venue sur le plateau avec une humilité intelligente. Moi j’étais très peu avec elle, sur le tournage j’étais beaucoup dans ma chambre en train de travailler. C’était bien, elle a vécu une belle expérience avec un grand cinéaste." Et si son père est bluffé par son talent, sa mère reste pour l’instant sur ses gardes. "Ma mère me soutient beaucoup aussi. Même si elle aurait préféré que je fasse un métier moins difficile psychologiquement, car elle peut vite se faire du souci, nous explique Yasmine Lavoine. Mais comme tous les parents, en fait !" A 22 ans, la jeune femme se lance donc dans le grain bain !

Interview à retrouver ce lundi 14 décembre en kiosque et en version numérique

Source: Lire L’Article Complet