Fabienne Carat : ce drame familial qui l’a « traumatisée »

L’intrigue des nouveaux épisodes de Plus belle la vie a ravivé la plaie jamais refermée de Fabienne Carat. L’interprète de Samia a vécu un drame familial à seulement 10 ans.

Alors que Fabienne Carat vient d’annoncer son divorce, son personnage dans Plus belle la vie, Samia, va se marier avec Hadrien. Une intrigue heureuse autour de laquelle les auteurs de la série de France 3 ont réussi à faire passer un message de prévention pour lutter contre le cancer du sein pour les femmes : « oser se dénuder devant leur médecin pour être dépistée ». Un sujet qui touche particulièrement la comédienne de 40 ans. « J’ai connu des femmes malades. Je suis aussi sensibilisée à ce sujet car, comme j’en n’ai parlé dans mon livre (NDLR : ‘Danse avec ta vie’, sorti en mai dernier), j’ai perdu mon grand-père à l’âge de 10 ans d’une leucémie foudroyante. Cet événement m’a traumatisée », a-t-elle révélé dans une interview accordée à Télé Star où l’ancienne candidate de Danse avec les stars explique pourquoi il est pour elle évident de s’engager pour de telles causes.

Après une quinzaine d’années de présence dans la série, sa voix a évidemment un poids pour les fans du programme. « Ça fait partie des grands bonheurs de mon métier. Les téléspectateurs ont l’impression de nous connaître à travers nos personnages et nous écoutent. Utiliser ce lien pour prendre soin d’eux, c’est le minimum que l’on puisse leur donner, eu égard à leur fidélité et l’amour qu’ils nous envoient tous les jours », estime celle qui a su transformer sa douleur en générosité. Car derrière Samia, il y a bien Fabienne Carat qui a sa propre vie.

Jeune divorcée

Et en ce moment, dans sa vie privée c’est très mouvementé. « Je vis un tournant », confie à Télé Star celle qui annonce son divorce pour redonner à celui qui partageait sa vie « un peu sa liberté ». « Nos professions ne nous ont pas laissé une place suffisante pour notre vie de couple. Nous avons donc choisi d’un commun accord de divorcer », détaille dans le magazine celle pour qui le désir de maternité n’est plus sa priorité.

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet