Fabrice Luchini pousse un énorme coup de gueule contre le couvre-feu

Fabrice Luchini est en colère. Jeudi 15 octobre 2020, le comédien a poussé un coup de gueule contre le couvre-feu et le gouvernement dans une vidéo publiée sur son compte Instagram.

  • Fabrice Luchini

Le couvre-feu mis en place pour endiguer l’épidémie de coronavirus divise. À partir du vendredi 16 octobre 2020 à minuit, les habitants d’Île-de-France et de huit métropoles auront l’interdiction, sauf dérogation, de sortir entre 21h et 6h. Une mesure stricte qui inquiète les professionnels de plusieurs secteurs, parmi lesquels la restauration et la culture, qui ont été durement touchés par la première vague de Covid-19. Atterré par cette décision du gouvernement, Fabrice Luchini a poussé un coup de gueule dans une vidéo publiée sur Instagram, jeudi 15 octobre 2020. “C’est un énorme coup de massue, mais un coup de massue ahurissant, a-t-il lancé. Quand je vois tout autour la perfection avec laquelle tous les restaurateurs se soumettent, lavent le stylo pour prendre nos téléphones… Ils sont remarquables et on les anéantit !”.

Fabrice Luchini s’en prend au gouvernement

Habitué à jouer au théâtre à 18h30, Fabrice Luchini ne sera pas impacté par le couvre-feu à titre personnel. Pour autant, le comédien de 78 ans n’hésite pas à accuser le gouvernement de manipuler les Français en employant les méthodes du Docteur Knock, héros de la pièce de Jules Romains. “Ce qui m’hallucine, c’est la prophétie de Jules Romains, c’est Knock. On en arrive à Knock, on connaît la réplique quand le toubib débarque et qu’il dit : ‘Mais qu’est-ce que vous avez fait de mon village ? Il n’y a plus que des hôpitaux !’”. Et d’ajouter : “On vit une chose où on ne comprend pas, c’est ça qui est terrifiant. On ne comprend pas ce que ce gouvernement fait. La panique de Véran, l’accent qui s’éteint de Castex. C’est terrifiant, c’est morbide, c’est sordide ! On n’a plus envie d’aimer ce gouvernement.

Jeudi 15 octobre 2020, Roselyne Bachelot a plaidé pour un assouplissement du couvre-feu pour le monde de la culture. Une idée que Jean Castex a expressément écartée. “Les règles doivent être les mêmes pour tous […] Je suis sûr que tout le monde va s’adapter”, a tranché le Premier ministre, alors qu’il était en visite au CHU de Lille, vendredi 16 octobre 2020.

Atterré par ces tâtonnements, je ne comprends pas ces toutes incohérences, mais je dois être couillon… (et j’ai un peu exagéré le nombre de prestations rectales dans la vidéo😊).

A post shared byFabrice Luchini (@fabrice_luchini_officiel) on

Source: Lire L’Article Complet