"Faut que tu arrêtes !" : Bruno Guillon réprimande son fils Anatole en pleine émission

Lundi 15 novembre 2021, l’animateur Bruno Guillon a adressé un message amusant à son fils, Anatole, dans son émission Chacun son tour, diffusée chaque jour sur France 2.

  • Bruno Guillon

Lui qui n’avait rien demandé ! Comme tous les matins à 11h30, Bruno Guillon retrouve les téléspectateurs de France 2 pour un nouvel épisode de Chacun son tour, sa toute nouvelle émission qui a remplacé Les Z’amours en août. Et comme à son habitude, l’animateur de Fun Radio et RTL a profité d’une question pour faire une petite blague à l’un des candidats. Alors qu’un certain Guillaume tentait de répondre à une question sur un problème de mathématiques, Bruno Guillon a soudainement eu une pensée pour son fils, Anatole, fruit de son histoire d’amour avec Marion Guillon, son épouse depuis plus de 20 ans. Si le présentateur de France 2 a toujours tenu à protéger l’anonymat de sa petite famille, surtout sur les réseaux sociaux, il est en revanche le premier à leur faire des clins d’œil émouvants durant son émission.

« J’adore mon fils mais il faut que tu arrêtes Anatole ! »

« Si une entrée pour le match de Nantes coûte 7 euros, combien paierez-vous au total si vous y allez avec cinq copains ? », demande Bruno Guillon. Après un court moment d’hésitation, Guillaume répond : « 42 », et remporte la manche. Cependant, une petite annotation est venue se glisser sur les fiches de Bruno Guillon : « Des fois, j’ai des petites solutions pour les réponses et là, il y a marqué : ‘Vous y croiserez peut-être Karembeu », explique l’animateur. Et d’ajouter avec humour : « J’adore mon fils mais il faut que tu arrêtes de balancer des vannes sur la tablette ! Les gens vont le voir Anatole ! »

Le 8 mai 2020, Bruno Guillon s’était confié sur la personnalité de son fils Anatole, dans l’émission Le Jarry Show, diffusée sur Instagram : « Il a un sens de la répartie qui me scotche. Vraiment. Je ne sais pas de qui il tient ça », avait-il lancé. Et d’ajouter non pas sans fierté : « C’est dur parce que quand tu es dans la vanne, quand des fois tu veux gronder et qu’il balance une punchline qui est drôle, j’ai du mal à ne pas me marrer... C’est horrible ! » La relève est assurée dans la famille Guillon !

Source: Lire L’Article Complet