Flashback – Elizabeth II : ce geste de la reine qui a bouleversé Brigitte Bardot

Si Brigitte Bardot a déjà fait la révérence devant la reine d’Angleterre, c’est en 2019 qu’Elizabeth II fait un geste que l’icône française n’oubliera jamais. Et immortalise sur le journal de sa fondation…

A propos de


  1. Elizabeth d’Angleterre


  2. Brigitte Bardot

Le 29 octobre 1956, alors que s’apprête à sortir en France un ovni de sensualité, Et Dieu créa la femme, Brigitte Bardot, dans une parfaite robe signée Pierre Cardin, faisait une courbette dans les règles de l’art devant Elizabeth II. Huit années seulement séparent les deux femmes. Mais si la première va incarner la liberté et s’affranchir de toutes les règles de la bienséance (règles par ailleurs édictées par un patriarcat), la seconde, de part son statut, est le symbole de la tradition, la discipline, l’immobilisme. Rien alors ne semble unir ces deux opposées.

Puis coup de théâtre dans le monde du cinéma. En 1973, au sommet de sa carrière, Brigitte Bardot plaque tout pour se consacrer à la cause animale. Sa photo avec un bébé phoque dans les bras fait le tour du monde. La star s’engage à corps et à cœur perdu. Met toute sa fortune, son énergie, sa chair dans ce combat pour défendre ceux qui n’ont pas la parole.

PHOTOS – Elizabeth II : de la princesse à la reine d’Angleterre, retour sur sa vie en images

Cette décision d’Elizabeth II qui a réjouit Brigitte Bardot

Qu’a bien pu penser la reine d’Angleterre de cet engagement dont elle a forcément entendu parler, elle qui vit entourée de ses Corgis, de ses chevaux, mais qui chasse ? En tout cas en 2019, elle choisit son camp et décide officiellement de ne plus jamais porter de fourrure.

Sur la page de sa fondation, Brigitte Bardot se réjouit de cette décision royale. « La Reine d’Angleterre Elizabeth II refuse que ses futurs vêtements contiennent de la fourrure animale, écrit-elle. Cette annonce a été faite par Angela Kelly, habilleuse officielle de la souveraine anglaise, dans son livre « Le revers de la médaille : la Reine, l’habilleuse et l’armoire » paru fin octobre. « Si Sa Majesté a des obligations par un temps particulièrement froid, nous n’utiliserons plus que de la fausse fourrure pour s’assurer qu’elle reste au chaud » a déclaré Angela Kelly.

Que la reine d’Angleterre fasse ainsi le choix de la fourrure synthétique, par égard pour la souffrance animale induite par les méthodes d’élevage et de mise à mort des animaux dans les fermes produisant de la fourrure, bouleverse Brigitte Bardot. Car même si Elizabeth II va continuer à porter d’anciens vêtements en contenant, comme sa cape de cérémonie en velours bordée d’hermine, ce geste venu d’une personnalité aussi respectée est un signal fort.

« La Fondation Brigitte Bardot salue le geste d’Elizabeth II, qui est un pas de plus vers la fin de l’exploitation des animaux élevés pour la fourrure, capturés dans la nature par des pièges cruels ou enfermés à vie dans des cages sordides et mis à mort brutalement par gazage, électrocution ou dépeçage à vif. » poursuit alors la star française sur le journal de sa fondation. Et, à ce moment-là, de chaque côté de la Manche, deux cœurs battent sur le même tempo.

Crédits photos : ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet