Flashback – Quand Brigitte Macron a visité le PC Jupiter, « le terrier de la peur »

Brigitte Macron a déjà visité le bunker de l’Elysée il y a près de deux ans, pour anticiper un éventuel débordement des Gilets jaunes, lors d’une ancienne manifestation du mouvement de contestation sociale.

Si les adeptes des Journées du patrimoine connaissent l’adresse de l’Élysée et sont à peu près capables de situer les principales salles qui s’y trouvent, rares sont les Français qui connaissent l’existence d’un bunker où les téléphones portables sont interdits. Appelé “PC Jupiter”, ce dernier a été conçu par Albert Lebrun en 1940 et il permet de protéger le président de la République en cas d’attaque nucléaire. Cette pièce de 10 mètres sur 30 est située dans les sous-sols de la résidence officielle du chef d’État français, à plusieurs mètres sous terre.

Cette salle sécurisée et dissimulée à l’abri des regards offre également la possibilité à Emmanuel Macron de déclencher la force nucléaire, en cas de besoin. Néanmoins, ce dernier l’utilise aussi pour une toute autre raison. Le mari de Brigitte Macron s’y rend de temps à autres dans le cadre des Conseils de défense et sanitaire, à savoir des Conseils de ministres restreints, comme l’indique Le Monde ce 6 novembre). Depuis le début de l’épidémie du Covid-19, le président s’y est rendu de plus en plus souvent avec ses collaborateurs pour trouver des solutions afin de mieux gérer la crise sanitaire au sein du pays. Nos confrères du Figaro assurent que depuis le début de l’année 2020, 40 Conseils de défense ont été organisés au sein du PC Jupiter. Toutefois, avec les distanciations sociales censées limiter la propagation du coronavirus, le fameux bunker atomique n’est plus autant utilisé. C’est désormais le salon Murat de l’Élysée qui est privilégié lors du Conseil de défense.

Le samedi 7 avril 2018, à Douma, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont été massacrés à l’arme chimique.
La ligne rouge a été franchie.
J’ai donc ordonné aux forces armées françaises d’intervenir. https://t.co/Vt9LcFcFzH pic.twitter.com/Dc726PHfAR

Une pièce peu appréciée par les précédents présidents

La Première dame a eu l’occasion de le visiter le 7 décembre 2018, la veille d’une manifestation des Gilets jaunes, jugée à hauts risques. Elle était alors accompagnée de conseillers de son époux. La plupart des présidents de la République n’étaient pas très fans de cette pièce sécurisée. Lorsqu’il était à la tête du pays, François Hollande lui préférait le salon vert, qui se trouve à côté du bureau présidentiel. En 1978, le PC Jupiter a été réaménagé par Valéry Giscard d’Estaing. Comme l’expliquait au Point Jean Guisnel, journaliste spécialiste des questions militaires, ce dernier “n’avait aucun goût pour ce lieu qu’il qualifiait de ‘terrier de la peur’”.

Article écrit en collaboration avec 6médias

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet