Florence Foresti avoue "maladresse" et "mauvais goût" dans C à Vous

Un an et demi après les César 2020, Florence Foresti n’a rien oublié! L’humoriste s’est confiée dans "C à Vous" sur l’ambiance pesante qui régnait dans la salle et sa prestation très décriée en tant que maîtresse de cérémonie…

Florence Foresti raconte la tension palpable des César

Avant même que les César ne commencent, la tension était bien présente en coulisses. Quelques jours auparavant, les débats faisaient rage sur un possible boycott depuis l’annonce des douze nominations de Roman Polanski. “Comment voulez-vous que je ne la sente pas ? C’était… Vous ne pouvez pas savoir ce par quoi on est passés. Moi on essayait de m’épargner, on ne me disait rien, mais il y avait des manifs dehors, et moi on me maquillait: ‘Tout va bien !’“, s’est-souvenue l’actrice de 46 ans.
Avant de continuer: “C’était une armée d’angoisses autour de moi, de gens qui ne savaient pas si elle aurait lieu, cette cérémonie, si elle ne serait pas interrompue… C’était chargé!“.

  • Comment Florence Foresti a terminé la soirée des César….

    Florence Foresti, la maîtresse de cérémonie de la 45e édition des César s'est dite "écœurée" après que le prix de la meilleure réalisation a été remis à Roman Polanski. L'humoriste qui avait passé la soirée à mimer les accusations à l'encontre du réalisateur de "J'accuse" a voulu se changer les idées de façon festive…

Florence Foresti : ses “vannes indélicates” aux César

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Malgré une ambiance glaciale et un public pas vraiment réceptif salle Pleyel ce soir-là, Florence Foresti a assuré avoir “rempli son contrat”, celui de “divertir les téléspectateurs”. Et concernant ses piques sur Roman Polanski, la comédienne ne regrette rien“Je suis très fière de mes textes, très contente de ce que j’ai fait”, a-t-elle affirmé à Anne-Elisabeth Lemoine, en ajoutant: “Si je n’en avais pas parlé… On ne peut pas faire l’impasse sur ce sujet qui était devenu un sujet de société dont s’étaient emparées les féministes. Chacun avait son avis et j’en avais un aussi, on ne peut pas faire semblant“. 
Avec le recul, la maman de Toni a pris conscience de certaines “erreurs” et “vannes indélicates” mais garde à l’esprit qu’il s’agissait avant tout de faire son travail… Au risque de certaines représailles. “Moi je vis dans un monde où je n’étais pas là pour servir les gens qui étaient dans la salle à tout prix. (…) J’ai certainement fait preuve de maladresse ou de mauvais goût mais c’est le risque à prendre pour un humoriste. On doit essayer, au risque de se tromper, mais on doit essayer d’être intègre et d’amuser“, a-t-elle conclu.

Source: Lire L’Article Complet