Fort Boyard – Olivier Minne fuit le débat sur les animaux : « Le piège des réseaux est trop gros »

À la tête de sa 19e saison à l’animation de Fort Boyard, Olivier Minne n’a pas voulu parler de la place des animaux au sein de l’émission, qui fait polémique.

A propos de


  1. Olivier Minne

La nouvelle saison de Fort Boyard avec Olivier Minne est en train d’être tournée du côté de La Rochelle. De nombreuses célébrités vont devoir affronter les épreuves de l’émission de télévision. D’ailleurs, Jean-Marc a rejoint l’aventure, pas en tant que candidat, mais en tant que personnage du Fort. L’ancien juge de Danse avec les stars a pris les traits de Gary Boo, un trappeur canadien peu sympathique. Mais ce qui crée la polémique en ce moment avec le jeu, c’est la place des animaux dans l’émission. Questionné sur ce sujet par Télé Star, dans son édition du 25 mai, Olivier Minne, a préféré ne pas s’étendre sur le sujet.

Plusieurs personnalités, comme Rémi Gaillard, ont refusé de prendre part à l’émission en dénonçant la maltraitance subie par les animaux. De son côté, Olivier Minne, qui a toujours été très discret, dit ne pas vouloir “nourrir la bête”, et dit vouloir rester “muet sur le sujet”. “Le piège des réseaux sociaux est trop gros pour qu’un vieux briscard comme moi s’engouffre dans la gueule du loup”, raconte l’animateur. Un sujet, qui va donc encore faire couler beaucoup d’encre.

Âmes sensibles s’abstenir

Cette année, l’émission va dévoiler quelques nouveautés. “On propose une dizaine de nouveaux jeux, à la fois amusants et impressionnants”, dit Olivier Minne. Il donne l’exemple d’une cabine téléphonique fixée sur une passerelle à 25 mètres de haut, au-dessus de la mer. Une fois encore, les célébrités vont devoir affronter leurs plus grandes peurs, en plus d’être soumises à pas moins de trois tests PCR : “Ils auront tous le nez en patate, mais ce n’est pas très grave”, s’est amusé Olivier Minne.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet