"Friends", une série "raciste" ? Les lourds aveux de la créatrice Marta Kauffman !

Dans une interview accordée au Los Angeles Time, Marta Kauffman, co-créatrice de la série "Friends", a fait d’étranges révélations quant au "racisme" présent dans sa célèbre création.


Et si la série tant appréciée dans le monde entier depuis de nombreuses années était raciste ? C’est bel et bien le sentiment qu’a la co-créatrice de Friends, Marta Kauffman. En effet, la « maman » de la plus célèbre des sitcoms qui réunit Jennifer Aniston, David Schwimmer, Matthew Perry, ou encore Courteney Cox, faisait d’étranges révélations lors d’un entretien accordé au Los Angeles Time. Dans cette interview, elle confiait avoir « honte » sur plusieurs points qu’elle aimerait changer à l’heure actuelle dans son show.

« J’ai beaucoup appris au cours des 20 dernières années. Admettre et accepter la culpabilité n’est pas facile. C’est douloureux de se regarder dans le miroir », confiait-elle dans un premier temps avant de partager sa gêne de ne pas avoir pu « mieux faire il y a 25 ans ». Ce regret, c’est au moment du drame de George Floyd qu’il l’envahissait. « C’est après ce qui est arrivé à George Floyd que j’ai commencé à m’interroger sur le fait que j’avais participé au racisme systémique d’une manière dont je n’avais jamais été consciente », avoue-t-elle avant d’expliquer qu’elle se sentait en partie responsable d’avoir « participé » à ce racisme.

Manque de diversité dans la série

Il y a quelques années, la créatrice de Friends soulignait déjà le manque de diversité dans le show. « J’aurais aimé savoir à l’époque ce que je sais aujourd’hui. Je suis désolée. J’aurais aimé le savoir, j’aurais pu prendre des décisions différentes », avouait-elle déjà et constatait ne pas avoir « fait assez… désormais, je ne peux que penser à ce que j’aurais pu faire ! Qu’est-ce que je ferais de différent aujourd’hui ? Comment je dirigerais ma série vers une nouvelle direction ? ».

Une « erreur » qui lui a permis de se remettre en question et la pousser à agir. Elle faisait par exemple un don de 4 millions de dollars à une université de Boston pour aider le développement des études africaines et afro-américaines. « Le fait que la série n’ait pas été plus inclusive était un symptôme de son intériorisation du racisme systémique qui sévit dans notre société […] Cette prise de conscience a été le catalyseur de sa décision de promettre 4 millions de dollars à l’université Brandeis de la région de Boston », apprend-ton dans l’article du Los Angeles Time.

A voir également : David Schwimmer (Ross) : Contacté pour jouer dans la parodie pornographique de FRIENDS !

R.F

Source: Lire L’Article Complet