Garou : son choix de vie improbable au Canada

Lorsqu’il n’est pas en tournée, ou à la présentation de La fête de la musique : le 40ème anniversaire, mardi 21 juin à 21h10 sur France 2, Garou s’est installé au Canada, dans une forêt où il vit près de la nature.

A propos de


  1. Garou


  2. Laury Thilleman

Ce mardi 21 juin, Garou sera place de l’Europe, à Montpellier où il présentera un grand divertissement avec Laury Thilleman, La fête de la musique : le 40ème anniversaire, diffusé à 21h10 sur France 2. Le duo d’animateurs recevra sur scène de nombreux artistes comme Marc Lavoine, Nolwenn Leroy, Christophe Willem, Zaz, Hoshi, Izia Higeli ou encore Amir dans un show de trois heures chorégraphié par Kamel Ouali. Une occasion pour laquelle Garou a accepté de quitter le Canada où il vit désormais, dans une forêt qu’il a achetée. « J’avais besoin de faire autre chose, confie le chanteur qui aura 50 ans le 26 juin. J’ai une compagnie de récupération de bois anciens, plein de choses auxquelles je touche qui me passionnent ».

Garou fait son propre sirop d’érable

L’interprète de Sous le vent, avec Céline Dion dont il s’est éloignée par la suite, explique qu’à un moment de sa vie, il a eu « un besoin de nature ». Et c’est donc au milieu des arbres qu’il s’épanouit désormais. « Je fais mon sirop d’érable, je sais que c’est cliché, s’amuse-t-il. Je fais mon sirop d’érable tout seul, la coupe des arbres, je revigore la forêt, on a rénové une vieille grange qui allait tomber pour en faire un studio. C’est un bonheur d’y inviter ma famille ». S’il reconnaît qu’à cause des concerts, le papa d’Émelie n’a pas pu produire de sirop d’érable cette année, Garou certifie qu’il a fait le bon choix. « Je suis en tout cas tellement bien là, avoue-t-il dans Ciné Télé Revue cette semaine. Moi qui ai eu une vie à 300 à l’heure, toujours dans un rythme effréné, ça me fait beaucoup de bien. Et je vais agrandir le studio que j’ai aménagé dans ma grange ».

La fête dans une grange

Garou affirme qu’il ne s’est pas totalement coupé du monde pour autant. « J’ai passé une vingtaine d’années toujours entouré. J’ai un esprit très festif, donc j’avais toujours le cœur à la fête. Maintenant, je fais la fête à la maison dans ma grange, où on sort les cartes et on fait une petite partie de poker, on sort les guitares et on fait de la musique ». Ça donne envie de s’acheter une forêt.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet