Georges Pernoud atteint d’Alzheimer : un de ses amis raconte sa maladie

Georges Pernoud, l’ancien présentateur historique de Thalassa, est mort à l’âge de 73 ans, a-t-on appris ce lundi 11 janvier. Dans les colonnes du Parisien, amis et anciens collaborateurs lui ont rendu hommage. L’un d’eux a levé le voile sur la maladie dont il souffrait.

A propos de

  1. Georges Pernoud

Georges Pernoud a largué les amarres et ne reviendra pas. Le présentateur historique de Thalassa est mort, à l’âge de 73 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué transmis à l’AFP, ce lundi 11 janvier. Il est décédé dans un hôpital en région parisienne des suites d’une longue maladie, a indiqué sa fille Fanny Pernoud à nos confrères. Si ses proches n’avaient pas souhaité en dire plus au sujet des causes de sa mort, l’un de ses amis a levé le voile sur la maladie dont souffrait le présentateur de France 3. Suite à l’annonce de sa disparition, plusieurs personnalités qui l’ont côtoyé ont tenu à lui rendre hommage, en dressant un portrait de l’homme qui l’était, dans les colonnes du Parisien. Parmi eux, Fanny Agostini (qui l’a remplacé à la présentation de Thalassa en 2017), Laurent Bignolas (ex-coprésentateur du Magazine de la mer) ou encore Érik Berg, qui fut son dernier rédacteur en chef à Thalassa.

Ce dernier est revenu sur les derniers jours de Georges Pernoud, qui était atteint de la maladie d’Alzheimer depuis “plus de deux ans” : “Je m’y étais préparé. Il était dans le coma depuis cinq jours et on avait débranché son oxygène”, a confié Érik Berg à nos confrères, avant de préciser que celui qui était marié à Monique depuis près de 50 ans a ététrès entouré par ses amis jusqu’au Covid-19 et par sa famille, jusqu’au dernier moment.”

À en croire les propos de son dernier rédacteur en chef, l’ancien présentateur du magazine consacré à la mer avait effectué son entrée en maison de retraite il y a quelque temps déjà. “La dernière fois que je l’ai vu, c’était dans sa maison de retraite. Il ne se souvenait plus de moi ni de ses émissions. Mais il avait encore la mer en tête. Je le revois fixer un tableau de paysage de campagne au mur et me parler de bateaux.”

La mer n’a jamais quitté Georges Pernoud

Comme l’a expliqué celui qui a travaillé plusieurs années à ses côtés, Georges Pernoud avait déjà conscience qu’il commençait à “perdre la mémoire” au moment de tirer sa révérence. Sans doute ne voulait-il pas encore se l’avouer :Il redoutait de s’arrêter (…) Un jour, il se disait que son état ne lui permettait plus, qu’il avait de plus en plus besoin de prompteur, et le lendemain, il voulait repousser l’échéance de trois mois. C’était les montagnes russes”, a raconté Erik Berg, qui a précisé que son départ de Thalassa a été un moment difficile.” En 2017, année où il a annoncé qu’il quittait la présentation du magazine, son rédacteur en chef lui a demandé “dans quel lieu il rêvait de retourner.” Georges Pernoud avait en tête le port de Doundinka (au nord de la Russie, ndlr). Malheureusement, la maladie l’a emporté trop tôt.

Crédits photos : PIAU FREDERIC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet