Grand Corps Malade répond à la mise en demeure de Fabien Lecœuvre dans un courrier très inspiré

Mis en demeure par Fabien Lecœuvre pour avoir repris certains de ses propos dans sa chanson intitulé Des gens beaux, Grand Corps Malade a répliqué en rédigeant un courrier plutôt narquois que Le Figaro a publié vendredi 30 juillet 2021.

Restez informée

Ouvertement critiquée par Fabien Lecœuvre au sujet de son apparence physique lors d’une interview accordée à la webradio Arts-Mada le mercredi 7 avril 2021, la chanteuse Hoshi avait reçu de nombreux messages de soutien. Pour sa part, le slammeur Fabien Marsaud, plus connu sous le pseudonyme de Grand Corps Malade, a choisi de défendre sa consœur musicienne à sa manière. Il a ainsi repris les propos polémiques de Fabien Lecœuvre, afin de les intégrer à une chanson baptisée Des gens beaux. Une initiative qui lui a valu une mise en demeure du principal intéressé, à laquelle l’artiste a décidé de répondre dans un courrier publié par Le Figaro vendredi 30 juillet 2021.

Moi qui pensais que vous aimeriez ma chanson et que vous me remercieriez. Je transforme vos horreurs radiophoniques en morceau festif et je reçois une mise en demeure. Je pensais que vous me sauriez gré d’avoir trouvé la juste manière de vous excuser bien plus efficacement que par vos six demi-lignes sur Twitter”, a écrit Grand Corps Malade dans cette fameuse lettre adressée à celui qui avait répondu aux attaques de Sheila sur l’antenne de M Radio. Pour rappel, Fabien Lecœuvre demande la suppression du morceau de “tous les supports de streaming et autres plateformes des reproductions scéniques de Grand Corps Malade”.

Ma chanson n’est que bonne humeur, paix, tolérance

“Vous m’accusez d’incitation à la haine : le comble ! Franchement, seuls vos propos, ceux qui sortent de votre propre bouche, pourraient provoquer une telle réaction épidermique. Ma chanson n’est que bonne humeur, paix, tolérance, et lors des festivals cet été, les gens (beaux ou pas) ont chanté et dansé dessus comme jamais“, a ajouté le slammeur dans son courrier. “Vous avez raté votre première tribune médiatique, vous m’avez l’air mal embarqué sur la seconde. Alors venez danser sur cette jolie chanson, acceptez-la pour ce qu’elle représente, et soyez fier de l’avoir inspirée. À moins que vous ne me trouviez pas assez beau ?”, a ainsi conclu Grand Corps Malade, qui s’était écharpé avec la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur la situation des artistes dans l’émission On est en direct, le samedi 14 novembre 2020 sur France 2.

Source: Lire L’Article Complet