GROS SCANDALE ! Des footballeurs filmés en train d'avoir des relations sexuelles dans un stade vide… Et ce ne serait pas la première fois !

Le mois dernier, une partie de l’effectif du SK Brann était repérés par des caméras de surveillance de leur stade en train d’avoir des relations sexuelles avec plusieurs femmes…

Le mois dernier, le club de football norvégien de première division, faisait les gros titres dans le milieu du ballon rond. La faute à une soirée sexuelle organisée dans le stade du club à laquelle ont participé une dizaine de joueurs. La formation scandinave a pris la décision de licencier un joueur et a adressé des avertissements à dix autres à la suite de cet évènement. Un autre joueur a choisi de démissionner. 

Selon divers médias dont le média local, Bergens Tidende, ce sont 12 joueurs qui sont sortis dîner avant de se rendre dans une boîte de nuit puis au stade, où ils étaient accompagnés de sept femmes. Des caméras de sécurité auraient repéré les joueurs en train d’avoir des relations sexuelles sur le terrain et dans les vestiaires. Les joueurs ont finalement quitté le terrain vers 5 heures du matin. “Le club a travaillé intensément pour faire la lumière sur les très graves abus de confiance de 12 de nos joueurs”, a déclaré le club via un communiqué.
L’enquête a montré “une violation des directives, des normes générales, des règles de restriction corona et des attentes raisonnables de nos employés”, était-il indiqué. L’entraîneur de Brann, Erik Horneland, a qualifié cette soirée de “dégoûtante” et a admis qu’une autre soirée similaire avait été organisée par les joueurs plus tôt cette année.
 
Le joueur licencié se nomme Kristoffer Barmen. Le footballeur de 28 ans, évoluait au club depuis l’âge de 10 ans, a été renvoyé en raison de son “rôle clé” dans les événements qui se sont produits comme l’a révélé l’équipe rouge et blanc. Son avocat, Eirik Monsen, a déclaré dans un communiqué que son client était surpris par la décision du club et estimait qu’il était “traité injustement”. Le joueur ayant démissionné se nomme Mikkel Andersen. Le gardien danois a décidé de retourner dans son pays natal après que sa famille et lui aient reçu des menaces à leur domicile. Les autres personnes impliquées n’ont pas été identifiées.
La police enquête également sur des informations faisant état d’une possible agression sexuelle au stade lors de l’incident, et une personne, qui n’a pas été identifiée publiquement, est considérée comme un suspect.

À voir également : [INRQ] : Football, rap et jeu de société, Florent (Les Marseillais) fait son choix

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet