Haro sur Jean-Luc Mélenchon ! Ce mot d’ordre d’Emmanuel Macron à ses ministres…

Alors que les élections législatives se dérouleront ces dimanches 12 et 19 juin, Emmanuel Macron hausse le ton face à ses rivaux. Il aurait notamment demandé à ses ministres d’aller sur le terrain et d’étriller Jean-Luc Mélenchon et la Nupes.

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Jean-Luc Mélenchon

À l’approche des élections législatives, dont le premier tour se tiendra ce dimanche 12 juin, Emmanuel Macron monte au créneau. Aux quatre coins de la France depuis une semaine, le chef de l’État joue les dernières cartes de sa campagne pour tenter de convaincre les Français. Quand ce n’est pas lui qui se mobilise sur le terrain, le président de la République envoie ses ministres. Comme l’a expliqué RTL, ce jeudi 9 juin, ces derniers auraient effectivement été chargés d’une mission bien précise de la part de l’époux de Brigitte Macron : celle de charger Jean-Luc Mélenchon et la Nouvelle Union Populaire Sociale et Écologique (Nupes).

Emmanuel Macron a été clair, mercredi 8 juin, alors qu’il se trouvait à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. L’objectif principal de ce scrutin est en effet de faire barrage à la gauche, seul moyen d’obtenir « une majorité forte » à l’Assemblée nationale. Pour cela, il faut donc mettre à mal le programme de la Nupes, porté par Jean-Luc Mélenchon, et faire un appel du pied aux électeurs de gauche réticents à voter pour cette coalition. « Je pense que les Françaises et les Français sauront donner une majorité au projet que je porte », a-t-il déclaré devant les Clichois.

>> PHOTOS – Emmanuel Macron, Roselyne Bachelot, Marine Le Pen… Ces politiques qui ont marqué 2022 grâce à leurs looks

Emmanuel Macron fustige le programme de la Nupes

Ce jeudi 9 juin, le chef de l’État s’est rendu dans la ville de Puycelsi, dans le Tarn. Il a de nouveau pris Jean-Luc Mélenchon pour cible en mettant cette fois-ci dans le même sac le Rassemblement national et la Nupes. Selon ses mots, les programmes de ces deux partis sont « des projets de sortie de l’Europe, incohérents sur l’écologie […] Des projets d’alliance avec la Russie ». Mais c’est bien l’union de la gauche qui a subi les foudres d’Emmanuel Macron. « Dans le programme de la Nupes, il y a 35 fois le mot ‘interdit’ […] On va vous interdire de couper les arbres chez vous », a-t-il ajouté. « C’est un projet où il y a 20 taxations nouvelles, donc ce n’est pas un bon projet pour le pays », a fermement assuré le Président.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet