Harold Hessel (Affaire conclue) : 5 choses à savoir sur le commissaire priseur

Ce mardi 8 juin, un numéro inédit d’Affaire conclue sera diffusé à 21h05. Des objets d’exception seront expertisés par la bande de commissaires-priseurs de Sophie Davant, à commencer par le pétillant Harold Hessel.

Avion, album original de tintin, combinaison spatiale, de nombreux objets insolites seront au coeur d’un numéro inédit d’Affaire conclue diffusé ce mardi 8 juin à 21h sur France 2. Expertiser ces différents lots, une tâche ardue pour les différents commissaires-priseurs de l’émission, Patricia Casini-Vitalis, Enora Alix, Marie Renoir ou encore Harold Hessel qui tenteront de relever le défi.

Nul doute que le plus connu d’entre eux, Harold Hessel, saura proposer le juste prix. Un jeune homme passionné, entrainé par ses parents dès son plus jeune âge, qui a fait ses armes aux côtés de Charlotte de Turckheim et qui se montre très discret sur sa vie privée. Cinq choses à savoir sur Harold Hessel, le petit chouchou de Sophie Davant, qui ne manque jamais de séduire les téléspectateurs à chacune de ses apparitions.

Un oeil d’expert entraîné par ses parents

Ce goût pour l’art, Harold Hessel l’a acquis très jeune. “J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont sensibilisé assez tôt, de façon informelle. Ils m’ont emmené voir des expositions dans les musées, assister à des enchères dans des salles de vente” a-t-il expliqué dans une interview pour Femme Actuelle. Une passion est née. Le jeune homme se lancera alors dans une double formation universitaire, des études de droit et des études d’histoire de l’art.

Une bonne fée nommée Charlotte de Turckheim

Avant de taper dans l’oeil de l’équipe d’Affaire Conclue, Harold Hessel a fait ses armes grâce à l’émission Vos objets ont une histoire, présentée par Charlotte de Turckheim, diffusée en 2014, sur France 2. Un programme qui a duré six mois, donnant l’occasion au commissaire-priseur de partir à la rencontre de personnes avec des objets à faire expertiser. Une première expérience, comme un tremplin. “C’est là que j’ai été repéré par la production de l’émission Affaire conclue. Ils ont trouvé que ce que je racontais était pertinent” confie-t-il.

Des rapports francs avec Sophie Davant

Après Charlotte de Turckheim, Harold Hessel va faire la connaissance de Sophie Davant. Une présentatrice avec qui il va vite se lier d’amitié.Le feeling est tout de suite passé. Très vite, on a établi une complicité qui est réelle. On connaît nos points forts, nos petites faiblesses” explique le commissaire-priseur. A l’écran, leur complicité est évidente. “On se taquine un peu. C’est le jeu de l’émission. On a des petites questions pièges, des petites remarques récurrentes mais qui font partie de notre petit jeu de scène. On a vraiment plaisir à faire cette émission” souligne l’intéressé.

En couple, mais sans enfant

Très discret sur sa vie privée, Harold Hessel n’est pas du genre à s’épancher sur le sujet. “Je garde ma vie personnelle en dehors des caméras” a précisé celui qui concède néanmoins vivre en couple mais ne pas avoir d’enfant.

Une phobie prise en compte par la production

En mai 2019, Harold Hessel créait la panique sur le tournage de l’émission Affaire Conclue. Le jeune commissaire-priseur faisait un malaise en plateau, face à une Sophie Davant désemparée. La cause ? La vue d’un angiostéromètre, servant à examiner les vaisseaux sanguins par pression. Difficile à vivre pour celui qui est hématophobe et à qui la simple évocation du sang provoque des excès de panique incontrôlés. Une phobie prise en compte par la production depuis l’incident. “Je dois dire que je n’ai plus eu à expertiser un seul objet médical depuis cet évènement. C’est une vraie gêne pour moi de parler de circulation sanguine. Je me suis retrouvé un peu décontenancé. Cela a marqué les esprits” a-t-il déclaré amusé.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet