Hélène Ségara piquante : elle charge les « filles bling-bling » des réseaux sociaux

Dans son nouvel album “Karma”, Hélène Ségara n’hésite pas à dire ce qu’elle pense et à parler de sujets forts, comme la société digitale ou encore les explosions au Liban.

Ce samedi 14 août, Hélène Ségara sera dans l’émission Le Grand Quiz, diffusé sur TF1. Un jeu durant lequel elle va tester sa culture télé avec son binôme de la soirée, Christophe Licata. La chanteuse, qui s’est confiée au journal La Provence ce samedi 14 août, a confié ne “pas avoir fait d’étincelles”, mais n’a pas caché “l’ambiance bon enfant” qui régnait durant le tournage. Dans son entrevue, Hélène Ségara est également revenue sur la sortie de son nouvel album, Karma, qu’elle a préparé depuis les États-Unis. Elle y évoque, entre autres, les explosions de Beyrouth ou encore les “filles bling-bling qui s’affichent sur les réseaux sociaux”.

En appelant son album Karma, Hélène Ségara voulait “dire qu’on est là pour apprendre et évoluer dans la vie”. Dans sa chanson “Illusion dans le système”, la chanteuse dénonce les travers de la digitalisation de la société. “Puisqu’on ne peut plus parler entre voisins par exemple, mais que l’on peut communiquer avec les réseaux sociaux”, évoque-t-elle. “Toutes ces filles bling-bling qui s’affichent sur les réseaux sociaux sont, en fait, bien seules”, déplore-t-elle. Dans le titre “Tout peut s’arrêter”, Hélène Ségara fait référence aux explosions qui sont survenues à Beyrouth. “J’étais bouleversée. Je suis frappée par le sentiment d’impuissance que l’on peut avoir, parfois”, raconte la star de 50 ans.

La galère avant la gloire

Avant de rencontrer le succès qu’on lui connaît aujourd’hui, Hélène Ségara est passée par des moments difficiles. À son arrivée à Paris à l’âge de 19 ans, la chanteuse a révélé à Télé-Loisirs avoir “crevé la dalle” dans son petit appartement parisien. Depuis, la maman de trois enfants est passée de l’ombre à la lumière et a marqué les esprits en interprétant le personnage d’Esmeralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet