Héritage de Christophe : une vente aux enchères organisée par sa femme… (encore) sans son fils Romain

Samedi 7 novembre 2020, près de sept mois après sa mort, les collections et souvenirs de scène de Christophe seront vendus aux enchères. Un événement à l’initiative de sa veuve Véronique et de sa fille Lucie, et qui écarte (une fois de plus) son fils Romain.

  • Christophe

Le 16 avril 2020, la France apprenait la mort de Christophe. Le chanteur est décédé à l’âge de 74 ans, à Brest. Il avait été hospitalisé en réanimation pour insuffisance respiratoire, due à son emphysème pulmonaire, une maladie chronique qui l’a fragilisé face au coronavirus. En plus de ses nombreux fans, l’artiste laissait derrière lui une famille endeuillée, divisée qui plus est entre le clan Bevilacqua (composé de son épouse Véronique et de leur fille Lucie) et le clan Torr (composé de son ex Michèle Torr et de leur fils Romain Vidal, qu’il n’a jamais reconnu). Et bien sûr, quand une célébrité disparaît, la question de son héritage ne tarde pas à faire surface. Et près de sept mois après la disparition soudaine de Christophe, l’on sait désormais ce qu’il adviendra de ses effets personnels.

La collection personnelle de Christophe mise aux enchères

Comme l’avait annoncé sa veuve en juin dernier, tous les biens du chanteur seront mis aux enchères. Œuvres d’art, jukeboxes, radios, disques, guitares, figurines, vêtements de scène… Les fans de Christophe vont pouvoir se délecter de sa collection personnelle, qu’il conservait précieusement dans son appartement de la rue Montparnasse. 266 lots seront donc mis en vente samedi 7 novembre dès 14h30 par la maison Cornette de Saint-Cyr, à huis clos dans leurs locaux du 8e arrondissement parisien. En raison du reconfinement, l’évènement sera également retransmis en ligne. Et que les futurs acquéreurs se rassurent, il y en aura pour tous les budgets. En effet, les estimations démarrent à 12 euros et grimpent jusqu’à 12.000 euros pour le lot le plus cher.

Le fils du chanteur, Romain Vidal, encore mis à l’écart

Comme l’avait expliqué Véronique Bevilacqua en juin, elle et sa fille Lucie n’ont pas la place de garder les affaires de Christophe. Les deux femmes seront par ailleurs les seules bénéficiaires de cette vente, au grand dam de Romain Vidal. En effet, le fils du chanteur ne cesse d’être mis à l’écart. Il avait d’ailleurs poussé un coup de gueule sur Facebook après avoir été écarté des obsèques de son célèbre père. Très énervée, Michèle Torr s’en était violemment pris à Véronique Bevilacqua, l’accusant de mener une vendetta contre Romain. Ce dernier avait d’ailleurs appris les projets de sa belle-mère via les médias. Il s’était montré outré par la vente aux enchères des biens de Christophe, qui représenterait selon lui “une pompe à fric” pour sa veuve et sa fille. Une chose est donc sûre, ce n’est pas cette initiative qui réconciliera les deux clans. En espérant que les proches de Christophe ne se lanceront pas dans une longue bataille judiciaire à l’image de la famille Hallyday…

A lire aussi : Michèle Torr : son fils Romain frappé par un nouveau coup dur

Source: Lire L’Article Complet