Hollywood angoisse dans l’attente de la présidentielle américaine

La nuit a été longue aux Etats-Unis, et pas uniquement dans les salles de dépouillement. Hollywood est, comme beaucoup, restée devant les émissions spéciales couvrant l’élection présidentielle américaine. Et à mesure que les résultats sont tombés, l’angoisse est montée d’un cran chez la majorité des stars, qui ont soutenu le candidat démocrate
Joe Biden, face au président sortant,
Donald Trump.

« Nous sommes tous un fatras d’anxiété pour l’instant », a résumé Charlize Theron sur Twitter, même si elle s’est réjouie de l’élection au sénat de Sarah McBride, première personne transgenre à devenir sénatrice.

« Je fais juste les cent pas. Au moins, je brûle la tonne de crème glacée que je viens de manger », a partagé l’actrice et réalisatrice
Elizabeth Banks.

Interminable attente

Chrissy Teigen envisage déjà l’après, en cas de réélection de Donald Trump pour quatre années supplémentaires. « C’est insensé ce que sont “nos” peurs si nous perdons, comparé à leurs peurs si Biden gagne. Du genre on va sûrement mourir ou devenir des servantes et eux, ils s’angoissent pour la sécurité de leurs toilettes », a-t-elle partagé sur Twitter en référence à une des nombreuses sorties de Donald Trump sur les normes pour réduire la consommation d’
eau dans les ménages.

D’autres veulent encore y croire, à l’instar de Mark Ruffalo. « Respirez un bon coup. Souvenez-vous du mirage rouge. On ne connaîtra pas les Etats importants ce soir », a-t-il
tweeté. Un point de vue partagé par Katy Perry, qui rappelle, en hashtag sur
Twitter que « tous les votes doivent être comptés ».

En effet, des millions de bulletin de vote par correspondance n’ont toujours pas été comptés et pourraient changer la donne. Un problème pour Donald Trump dont les soutiens sont, pour beaucoup, venus voter en personne. Comme le relaye le New York Times, une équipe d’avocats est déjà à ses côtés pour contester les votes par correspondance. Joe Biden et sa colistière
Kamala Harris se sont aussi entourés d’avocats pour contrer le candidat à sa réélection et prendre en compte tous les votes. Le prochain président des Etats-Unis pourrait ne pas être
connu avant, au moins, la fin de la semaine.

Source: Lire L’Article Complet